Cette infraction souvent oubliée à Lyon qui peut coûter cher

Il est là, souvent oublié car méconnu, un sas censé protéger les plus fragiles sur la route. Dans un contexte où la vidéo verbalisation commence à arriver à Lyon, ne pas le respecter pourrait vite coûter cher.

Il suffit de se déplacer dans Lyon pour rapidement se rendre compte que les sas vélo devant les feux rouges sont rarement respectés. Voitures, camions, scooters ou moto sont arrêtés dans cet espace de 3 à 5 mètres réservés au vélo, le temps que le feu passe au vert. Lorsque les cyclistes échangent avec les conducteurs, c'est parfois l'incompréhension qui prime.

Depuis 1998

En effet, son existence et son fonctionnement restent encore méconnus alors qu'il existe depuis 1998. Par ailleurs, pour répondre dès maintenant à l'habituel, "oui, mais les cyclistes, ils ne s'arrêtent pas au feu rouge", les sas vélo ont été mis en place pour qu'ils puissent respecter le feu en toute sécurité (sachant qu'ils ont également le droit de passer "au rouge" dans certains cas, lire ici).

Dans un message posté sur Twitter, les policiers du Rhône rappellent à leur tour l'existence du sas vélo. Mais là encore, la loi reste parfois méconnue, car tout se joue dans la nuance en ce qui concerne les risques d'amende et de retrait de point.

35 euros ou 135 euros d'amende suivant les cas

Deux situations se distinguent :

Le non-respect du sas vélo alors que le feu de signalisation est vert est puni d'une amende de 2e classe, soit 35 euros. Concrètement, si à cause d'un bouchon, un véhicule est arrêté sur le sas, il risque de recevoir une contravention.

Autre cas, cette fois-ci visible dans la publication des policiers ci-dessous. Le non-respect du sas vélo alors que le feu est rouge est passible d'une amende de 4e classe, soit 135 euros d'amende et retrait de quatre points de permis. En effet, dans ce cas-là, il s'agit d'un "non-respect de la ligne d’arrêt au feu rouge". Cette même ligne d'arrêt est donc matérialisée par le premier trait du sas vélo qui se présente devant le conducteur et ne pas le respecter signifie donc "griller" le feu.

En résumé : coincé sur un sas vélo à cause d'un bouchon : 35 euros d'amende. Arrêt à un feu tricolore en ne respectant pas le sas vélo : 135 euros d'amende et 4 points en moins. L'ensemble des véhicules hors vélos sont concernés par cette réglementation, qu'il s'agisse d'une voiture, camion, moto, scooter...

Avec la première expérimentation de vidéo verbalisation à Lyon (lire ici), et la multiplication des opérations autour de la sécurité des cyclistes, les amendes devraient donc davantage tomber pour non-respect de sas vélo.

 

 

 

à lire également
Métro de Lyon, la station Bellecour – Mars 2019 © Antoine Merlet
Suite à une intrusion voyageur à la station Guillotière, le métro D de Lyon est perturbé. Le métro D circule partiellement ce mercredi soir, suite à une intrusion voyageur à la station Guillotière. Selon nos informations, lors d’un contrôle de police, un individu a pris la fuite en descendant sur les voies, il a été […]
7 commentaires
  1. Caramel042 - 13 septembre 2019

    Bonjour à tous,
    Il est vrai que cette zone est utilisé par les voitures, en même temps, sans être une excuse, il y a t'il des cyclistes qui s'arrêtent au feu rouge ?
    Promis je fais attention les prochaines fois.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 13 septembre 2019

      Oui il y a des cyclistes qui s'arrêtent aux feux rouges instaurés par l'usage de la voiture (polluante).
      Moi entre autres. Et n'oubliez pas non plus de faire attention à la présence ou non des panneaux M12a et M12b qui autorisent les cyclistes uniquement à franchir les feux au rouge à condition de ne pas gêner le flux piéton et automobile éventuel. Ces panneaux sont tout petits (et difficilement visibles lorsqu'on est enfermé dans une boîte automobile), surtout qu'ils sont généralement recouverts de pubs pour prostituées et autres autocollants.
      .
      PS/ payer très cher son automobile et tous les frais qui vont avec, engendre beaucoup de frustrations lorsqu'on voit à côté de soi, des "pauvres" en vélo (des gens qui ont dépensé beaucoup, beaucoup moins que l'automobiliste) qui vont plus vite que ce dernier de "porte à porte". L'argent nous fait croire à la puissance ou au droit à la puissance, mais c'est souvent une illusion. :o)

  2. vieux caladois - 13 septembre 2019

    automobilistes attention ! monsieur dutroc voit des pistes cyclables partout aux croisements gérés par des feux !

    1. Abolition_de_la_monnaie - 13 septembre 2019

      Ni monnaie, ni troc, ni échange. Civilisation de l'accès.
      Les vélos et les pistes peintes sur les routes sont une réalité, et ça terrifie des personnes âgées au volant.
      Que faire ?
      :o)

  3. raslebol69 - 14 septembre 2019

    Lorsque le sas est laissé libre par les voitures (ce qui st très bien), il est très vite encombré par les scooters et grosses motos.

    1. vieux caladois - 14 septembre 2019

      exact et ils font la course pour démarrer lorsque le feu passe au vert

  4. raccoon - 14 septembre 2019

    pas de secret pour que les automobiliste "découvre" les sas ils faut verbaliser (ont peu le faire symboliquement au début), gros problème à lyon aussi c'est le blocage de la circulation par les voitures engagés sur un carrefour alors qu'elles ne pourront pas avancées

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut