météo ciel nuage soleil pluie
Vue de Lyon © Tim Douet

Canicule : la qualité de l’air reste mauvaise ce lundi à Lyon

Sous l’effet de la canicule, la hausse des températures continue d’influer sur la qualité de l’air à Lyon. Celle-ci est toujours mauvaise alors qu’un épisode de pollution à l’ozone est en cours.

La qualité de l'air est mauvaise à Lyon en ce début de semaine en raison d’une pollution de l’air à l’ozone, favorisée par la canicule. Ce polluant secondaire formé par la réaction au soleil d’autres polluants comme l’oxydes d’azote et les composés organiques volatils générés par les transports routiers, l’industrie ou encore l’agriculture, sature actuellement l’air lyonnais selon l'agence environnementale Atmo Auvergne-Rhône-Alpes qui scrute tous les jours la qualité de l'air dans la région.

Lire aussi : Pollution à Lyon : comment se protéger et faire face à une mauvaise qualité de l'air ? Explications

Pour limiter la création d’ozone et donc réduire les risques pour les habitants, la préfecture du Rhône a activé son niveau d’alerte, non restrictif, information et prévention. Ce lundi 18 juillet, "Le seuil d’information et de recommandation de 180 µg/m3 en ozone devrait ainsi être dépassé sur plusieurs zones où des vigilances jaunes ont été activées". 

Une légère amélioration attendue ce mardi

Si les températures resteront très élevées ce mardi à Lyon, la situation devrait commencer à s’améliorer grâce à "l'arrivée d'un fort vent de sud qui soufflera en rafales". La qualité de l’air sera encore loin d’être optimale mais d’après l’Atmo "les concentrations en ozone devraient légèrement diminuer" sous l’effet de cette perturbation qui doit favoriser la "dispersion des polluants sur l'ouest et le centre de la région".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut