soleil été chaleur météo
©Tim Douet

Canicule : grosse vague de chaleur, jusqu'à 40 degrés à Lyon vendredi

Il a fait beau et chaud à Lyon lundi. Il fait encore chaud ce mardi. Et ce n'est pas fini. Des températures caniculaires sont attendues jeudi, vendredi et samedi à Lyon. Jusqu'à 40 degrés dans la capitale des Gaules.

L'été, cette fois, il est bel et bien là. Il fait chaud et lourd actuellement à Lyon. Et ce n'est pas terminé. La canicule arrive... Avec des températures supérieures à 38 degrés trois jours de suite jeudi, vendredi et samedi à Lyon.

Météo France annonce en effet 38 degrés à Lyon jeudi et samedi, et même jusqu'à 40 vendredi. Surtout, le mercure ne va pas descendre en dessous des fameux 20 degrés la nuit.

Environ 10 degrés de plus que les normales de saison !

"Des températures maximales entre 36 et 40 °C se situent 8 à 11 degrés au-dessus des normales d'une fin juillet", souligne Météo France.

Plus de chaleur, plus de pollution

Une chaleur étouffante qui aura aussi des conséquences sur la qualité de l'air et la pollution. La qualité de l'air est médiocre ce mardi à Lyon. Elle sera encore médiocre ces prochains jours.

"Mercredi 29 et jeudi 30 juillet, les conditions météo se maintiendront et les concentrations d'ozone pourraient encore augmenter et approcher le seuil d'information. La qualité de l'air sera largement médiocre", précise le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes.

2 commentaires
  1. Marc LOGIER - mar 28 Juil 20 à 16 h 27

    Tous les étés on nous serine le même refrain et qu'est-il envisagé pour que ces chaleurs suffocantes soient moins virulentes? rien absolument rien dans le département du Rhône. Les écolos élus à part augmenter leurs revenus à la Métropole et statuer sur les terrasses chauffées ne s'attaqueront pas plus que leurs prédecesseurs aux sources du mal comme la limitation des constructions immobilières qui continuent de faire de l'espace urbain une enveloppe brûlante, minéralisation des lieux, aucune mesure efficace pour dissuader certains automobilistes d'abuser de leur bagnole. Ceux qui ont les moyens peuvent toujours s'exiler dans des régions bien plus tempérées les autres peuvent bien crever en Ehpad ou alleurs.

  2. Abolition_de_la_monnaie - mar 28 Juil 20 à 16 h 27

    Et lorsque c'est le vent du sud, on respire "le progrès" de la vallée de la chimie qui rapporte tant d'argent que tout le monde se tait et que rien ne changera.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut