La 2e édition du stream caritatif « Game stream heroes » s’est tenue à Lyon du 29 octobre au 1er novembre 2021. Photo : Game Stream Heroes

"C'est juste exceptionnel" : à Lyon, un marathon caritatif de jeux-vidéo réunit 16 000 euros

Du 29 octobre au 1er novembre, une trentaine de streamers se sont relayés pour réunir de l'argent auprès de leurs communautés à Lyon. L'association Petit Prince, qui réalise les rêves d'enfants malades, va bénéficier des plus de 16 000 euros récoltés.

Jeux-vidéo, karaoké, quizz, tranche de rigolade et camaraderie... Pendant 73 heures sur la plateforme de diffusion Twitch s'est tenu le Game Stream Heroes, un évènement caritatif. Le top départ a été donné vendredi 29 octobre à 14 heures, jusqu'au 1er novembre à 14 heures.

C'est La Source, une salle d'e-sport au cœur du 8e arrondissement de Lyon qui a accueilli la vingtaine de streameurs amateurs. Ces personnes, qui diffusent leurs parties de jeux-vidéo en direct sur Twitch, s'étaient donné pour mission de récolter de l'argent pour l'association Petits Princes. Leurs spectateurs pouvaient faire des dons, du montant de leur choix, en direct sur une cagnotte.

Des organisateurs satisfaits

Steewe Mary est fier : 16 325,49 euros réunis, c'est quatre fois plus que l'année précédente. Le fondateur de Game Stream Heroes ne s'attendait pas à un tel résultat. "Dans les dernières minutes il y a eu une envolée incroyable avec plus de 1500 euros récoltés en 3 minutes. Savoir que ces dons vont permettre de réaliser les rêves d'enfants malades, c'est juste exceptionnel", souligne-t-il.

En 2020, l'évènement avait réuni 12 streamers et obtenu plus de 4000 euros de leur communauté. Cette année ils étaient 37, dont 20 sur place et le reste en "distanciel". "C'était important de faire cet évènement ensemble, car cela crée des liens forts entre streamers, avec le staff et l'équipe de la Source. Ça permet aux spectateurs de voir notre cohésion, ça véhicule des émotions", se réjouit Steewe, aussi connu sous son nom de streamer Ika-Tv Gaming.

Pour La Source, il s'agit du premier évènement caritatif dans leurs locaux. "Plus de 16 000 euros c'était vraiment inattendu. (...) Ça reste gigantesque car même si certains évènements sont capables de ramener des millions, les streams caritatifs ne dépassent pas souvent les 5000 ou 10 000 euros", explique Romain Ragusa, co-fondateur du lieu avec sa compagne Lina Pich.

Le soutien de la Source a surtout été logistique. La salle a fourni tout le matériel nécessaire au bon déroulement du marathon : PC, écran, clavier, connexion internet... Et a aussi permis aux streamers de dormir, se doucher, se restaurer au sein de la Gaming House, une sorte de petit appartement au sein de la Source.

Le dortoir de la "gaming house" de La Source, où des équipes professionnelles d'e-sport peuvent venir s'entraîner pendant plusieurs jours. @Marie Allenou

Chevauchement avec le Zevent

Petit couac :  le Zevent, un stream caritatif d'envergure nationale, qui réunit les personnalités les plus connues de Twitch se déroulait le même week-end. Un véritable "rouleau compresseur" expliquent Romain et Steewe, puisque cet évènement a réuni plus de 10 millions d'euros entre le 29 et le 31 octobre 2021. Il s'agit d'un des premiers streams caritatif lancé en France. "Des gens se sont sentis obligés de comparer, c'est triste...", regrette Romain.

"Le Zevent absorbe toute la visibilité mais il aurait été impossible pour nous de tout décaler", regrette Steewe Mary. Il explique qu'à cause de soucis logistiques et de la situation sanitaire, l'évènement avait déjà du être repoussé deux fois. "Nous avons eu la chance d'être en relation avec Dach (le co-organisateur du Zevent, ndlr) qui est venu nous voir pour en discuter avec nous. On est excessivement contents pour eux, car c'est grâce à eux que l'on a eu envie de faire ça aussi", ajoute-t-il. Pas de conflit donc entre les deux évènements mais une malheureuse coïncidence.

Un petit désagrément qui n'entache pas la joie de Steewe Mary. "Les véritables héros ce sont les spectateurs qui ont donné sans compter. Je leur dis merci", conclut-il. Et pour la 3ème édition de Game Stream Hereos, il en est presque sûr, il reviendra à Lyon, à la Source, avec qui il a noué de solides liens. Du côté de Romain, il rêve, un jour, d'accueillir le Zevent.

Lire aussi : L'e-sport dépose ses valises à Lyon chez la Source

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut