Présentation des « Virtus Global Games » 2023. ©Sasha Bouquet

Auvergne-Rhône-Alpes lance le compte à rebours des "Global Games", compétition mondiale de référence pour les sportifs à déficiences intellectuelles.

En juin 2023 se tiendront les "Virtus Global Games", la plus grande compétition pour les sportifs de de haut niveau déficients intellectuels. Reconnu à l’international, la région Auvergne-Rhône-Alpes aura l’honneur d’accueillir l’évènement. 

Le compte à rebours des "Virtus Global Games" est officiellement lancé ! Après l’Australie, c’est la France qui a été choisie pour héberger  cet évènement sportif créé en 2004. Et, la région Auvergne-Rhône-Alpes est de nouveau mise à l’honneur car c’est à Vichy que se réuniront les milliers d’athlètes. 

"On parle fréquemment de handi-sport mais beaucoup moins de sport adapté. Avec les Global Games, la Région cherche à rendre visible cet handicap invisible". Comme l’affirme Sandrine Chaix, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à l’Action sociale et au handicap, les personnes en situation de déficience intellectuelle ont tendance a être effacées du milieu sportif. Marc Truffaut, président de la Fédération française du sport adapté, prouve qu’au-delà de la compétition, l’évènement donne de la visibilité mais surtout un nouveau regard sur le handicap mental.  "Les Global Games prouvent que tout le monde peut accomplir de belles prouesses sportives quel que soit ses capacités. Nous espérons inspirer et faire venir de nouveaux pratiquants !"

Lancement du compte à rebours. ©Sasha Bouquet

Une compétition précédant les Jeux paralympiques

Assez méconnus, les "Global Games", organisés par le groupe Virtus, est pourtant l’évènement phare pour les personnes possédant des déficiences intellectuelles et souhaitant concourir dans les sports d’élite. Organisé tous les quatre ans, il se déroule l’année précédant les Jeux paralympiques. Athlétisme, natation, tennis de table, en 2023 pas moins de trois disciplines dont les épreuves seront qualificatives pour la compétition sportive de référence. 

Le timing lui est plus que symbolique. C’est en effet une réelle opportunité pour la France d’accueillir dans une même période plusieurs évènements sportifs d’une si grande importance. Cela l’est également pour les Global Games qui bénéficieront sûrement, selon Sandrine Chaix, d’une plus grande visibilité. "On parle beaucoup des Jeux paralympiques mais pas encore assez des Global Games. Les deux événements se passant en France, je pense que cela va donner une nouvelle dimension au Global."

Timoté Ivaldi , parapongiste adapté français, médaillé de bronze par équipe lors des "Global Games" de 2019
Timoté Ivaldi accompagné de la mascotte de l'édition 2023. ©Sasha Bouquet

Les athlètes français sont, eux aussi, ravis, comme le souligne Marc Truffaut : "C’est important pour eux de pouvoir montrer ce qu’ils valent dans leur pays, devant leur public !" Timoré Ivaldi, parapongiste adapté français, médaillé de bronze par équipe lors des "Global Games" de 2019, se réjouit de concourir sur son territoire. "Je suis ravie que les Global Games se déroulent en France, dans mon pays. C’est important que les gens viennent nous voir !"

Un nombre de disciplines qui ne cesse d'augmenter

Véritable moment de partage et de convivialité, cette compétition a énormément apporté à Timoté. "Les Global Games de 2019 reste un super souvenir. En plus d’avoir remporté la médaille de bronze en équipe, j’ai pu rencontrer énormément de personnes de pays différents. J’ai hâte d’être à l’édition 2023 et j’espère faire encore mieux ! 

Le ping-pong est une passion pour ce jeune homme de 21 ans. Venant tout juste de terminer son CAP en Protection Service Restauration, Timoté a appris à combiner entrainements, compétitions et étude. Les participants des "Global Games" ne sont pas des professionnels, ce qui nécessite énormément de travail, de rigueur et de sacrifices. 

Basket-Ball, Judo, tennis, rugby... Au départ neuf puis ensuite onze, ce sont actuellement 15 disciplines qui sont à l’affiche pour les "Global Games" de Vichy. Cependant, fréquemment sollicité, Marc Truffaut confirme qu’il se pourrait bien que de nouvelles s’ajoutent à la liste d’ici 2023. "Les choses peuvent encore bouger, rien n’est figé. On travaille beaucoup pour développer de nouvelles épreuves. J’aimerais  beaucoup mettre en place une épreuve de ski alpin ! Cela reste à discuter."

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut