Attentats : la police empêche le rassemblement des identitaires à Lyon

Un important dispositif policier était présent, sur la place des Jacobins à Lyon, pour empêcher le rassemblement des identitaires.

Rendez-vous été donné par le Bloc Identitaire cet après-midi place des Jacobins. Le groupe souhaitait rendre hommage "a sa façon" aux victimes des attentats perpétrés en Ile-de-France.

 

Mais en début d'après-midi le préfet du Rhône, Michel Delpuech, en avait décidé autrement en prenant un arrêté préfectoral interdisant aux identitaires de se rassembler.

 

Pourtant, à 15h place des Jacobins, ils étaient une petite vingtaine à s'être retrouvés au centre ville. Ils ont été accueillis par un important dispositif policier. Pas moins de 6 véhicules de CRS encerclaient la place du deuxième arrondissement.

Les individus ont rapidement été dispersés bien que certains soient restés aux abords de la place, visiblement pour attendre d’autres militants. Les forces de l'ordre sont restées en poste sur la place des Jacobins durant un moment afin de prévenir tout débordement.

Pour plus d'informations sur l'organisation de l'état d'urgence à Lyon, (re)lisez notre précédent article.
6 commentaires
  1. Jean Jaurès - sam 14 Nov 15 à 17 h 49

    Je combats l'essentialisme des identitaires, contraire à l'universalisme des Lumières, mais leur mot d'ordre pour appeler à cette manifestation est tout à fait recevable, au sens républicain du terme! Encore des voix supplémentaires pour le FN!

  2. LyobRebelle - sam 14 Nov 15 à 18 h 04

    6 véhicules de CRS mobilisés en cette période d'attentat pour empêcher 20 personnes de manifester contre le terrorisme. Le prefet DELPUECH montre son incompétence à la hauteur de son prédécesseur CARENCO qui a toujours chouchouté les casseurs d'extrême gauche et laisser faire les casseurs algériens pendant la coupe du monde, mais qui a toujours mobilisé des moyens coûteux et disproportionnés contre les patriotes.

  3. sam75b - sam 14 Nov 15 à 21 h 31

    Les identitaires, voila l'ennemi.50 gus a tout casser . Ce préfet a un problème pour definir les priorités a moins que ce soit de competence

  4. Pierre_street - dim 15 Nov 15 à 8 h 46

    Vous avez vraiment cru que ces gentils identitaires allaient paisiblement se rassembler autour de belles valeurs? OUVREZ LES YEUX! Heureusement que leur rassemblement ai été interdit! Avons nous vraiment besoin de leurs fumigènes, banderoles racistes et propos haineux maintenant? Franchement!

  5. lucioline66 - dim 15 Nov 15 à 23 h 04

    Bonsoir tous le monde ,je viens de m'inscrire sur se site car en parcourant sur le Web , je suis tomber sur cette article. (Au départ je recherchais si dans les prochains jours il y aura d'autres hommage prévue à Lyon pour les victimes de Paris.Et donc j'arrive ici par hasard, sur cette article de se journal appelé je crois Lyon Capital. c'est quoi un bloc identitaire ? en effet j'ai pas trouvé d'explication dans votre article, hors c'est la première fois que j'en entend parlé. Donc je comprend pas bien ce que c'est et que fais cette association et qu'elle sont leurs activité ? les explications ne sont pas très clairs sans vouloir vous offenser Madame la journaliste Estelle Bertrand pourrais-je avoir des explications à se sujet qui m'est inconnu. Cordialement.

  6. Redaction - lun 16 Nov 15 à 9 h 07

    @ Lucioline66 : Les Identitaires sont présents depuis longtemps à Lyon, c'est pourquoi ce samedi nous n'avons pas expliqué qui ils étaient. Pour avoir un éclairage, vous pouvez notamment visionner cette émission sur notre site http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Communs/Videos/Talk-chaud/Lyon-un-laboratoire-de-l-extreme-droiteou rechercher des articles plus récents (avec les mots clés) sur leurs actions et les condamnations dont ils ont fait l'objet.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut