Attentat déjoué : un suspect interpellé dans le Rhône

Un attentat contre une base militaire a été déjoué par les services de renseignement, a-t-on appris hier. Sur les quatre suspects, un d'entre eux a été interpellé dans le département du Rhône.

Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé hier soir l'interpellation de quatre personnes suspectées de vouloir commettre un attentat sur une base militaire du sud de la France. Les individus sont très jeunes, de 16 à 23 ans. Le plus jeune d'entre eux a depuis été relâché, mis hors de cause par ses camarades.

La garde à vue des trois autres se poursuit aujourd'hui 16 juillet. On sait peu de chose sur les suspects, si ce n'est qu'ils ont été appréhendés dans les Bouches-du-Rhône, les Yvelines et le Rhône et que le plus vieux du groupe est un militaire réformé de la marine.

Un projet de décapitation d'officier

L'enquête préliminaire avait été ouverte le 23 juin, après la surveillance des jeunes gens et le constat de leur radicalisation. Un des suspects, âgé de 17 ans, était particulièrement actif sur les réseaux sociaux. L'enquête révèle pour l'instant que c'est ce dernier qui voulait passer à l'acte, mais que l'idée de prendre pour cible une base militaire provenait du soldat réformé, qui avait proposé le site où il avait servi.

Leur but était notamment de décapiter un officier et de filmer la scène pour la diffuser sur internet.

1 commentaire
  1. Kasneh - jeu 16 Juil 15 à 9 h 05

    PAS ETONNAT QUE NOMBRE DE MILITAIRE SOIENT DUBITATIFS SUR LE RECRUTEMENT ACTUEL.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut