atoubus

Atoubus : "On a un peu de mal à s'y retrouver"

Le changement total du réseau de bus lyonnais inauguré le 29 août dernier suscite des réactions diverses chez les usagers. Des satisfactions totales, aux personnes complètement perdues, en passant par ceux qui n'ont pas vu le changement. Réactions.

Tareq, jeune lycéen, est un utilisateur régulier de la ligne 12 reliant Bellecour à Vénissieux. Pour lui les changements sont "très positifs car les bus sont plus grands, et même si la fréquence n'a pas changé, il y a beaucoup plus de places, on est moins serré qu'avant". Jimmy, 16 ans, utilise la même ligne mais il est beaucoup plus sceptique, car "hormis la taille des bus rien n'a vraiment été amélioré. Le problème est que les noms et les emplacements de certains arrêts ont été modifiés, ce qui crée la confusion".

Un avis partagé par Marie, qui prend différentes lignes chaque jour : "C'est mieux qu'avant en terme de desserte et de fréquence, mais certains arrêts ont changé de place, on a un peu de mal à s'y retrouver".

Il est vrai que le changement a perturbé certaines personnes, malgré tout les efforts fournis par le Sytral, qui gère le réseau. Plus de 80 points d'informations ont été mis en place dans l'agglomération dans des endroits très fréquentés par les usagers, et des milliers de plans du nouveau réseau ont été envoyés ou distribués aux habitants de l'agglomération lyonnaise. Pas toujours efficace. Pour preuve, le service téléphonique des TCL a vu ses appels doubler depuis le 29 août. Claudette, une personne âgée, est littéralement perdue. "Les numéros des lignes ont changé donc j'ai beaucoup de mal à m'y retrouver. Même les trajets ne sont plus les mêmes. Je dois me renseigner auprès de chaque chauffeur pour être sûre d'être dans le bon bus".

"C'est perturbant"

Ahmed, quant à lui, est très critique : "C'est vraiment n'importe quoi. Les TCL en ont profité pour supprimer des lignes. Je fais quotidiennement Mermoz-Bron. Avant, je pouvais prendre différentes lignes. Maintenant il n'y a plus qu'une ligne et j'ai l'impression que les temps d'attente ont augmenté. En plus, je ne comprend pas pourquoi ils n'ont pas gardé les mêmes numéros de lignes, c'est perturbant".

Du côté des chauffeurs également les avis sont partagés. Pour ce chauffeur de la nouvelle ligne C2, qui relie la Part-Dieu à Rillieux, "s'il y a de nouveaux couloirs de bus qui facilitent la circulation notamment sur ma ligne, la direction en a profité pour supprimer du temps de parcours, et ils n'ont pas pris en compte les conditions de circulation, donc on doit faire le même temps sur un trajet à 17h et à 23h, ce qui est impossible et entraîne du retard. Les usagers sont également un peu perdus". Il tient toutefois à relativiser : "C'est le début. Peut-être qu'il faut attendre un peu". Son collègue qui dessert la même ligne, est bien plus enthousiaste : "Ce sont vraiment des bons changements, les lignes ont été améliorés, les parcours sont plus simples et il y a donc moins de retard".

à lire également
MÉTRO OUllins
Des mesures sur la qualité de l'air dans le réseau métro de Lyon ont été effectuées en 2017. Lyon Capitale vous propose de consulter tous les chiffres de cette étude inédite qui montre des concentrations de particules fines dans le métro plus importantes qu'à l'extérieur. 
2 commentaires
  1. quidam - 12 septembre 2011

    Pour moi perso, je suis très heureux que la ligne C26 passe plus fréquemment et surtout qu'elle aille jusqu'au parc de la tête d'or et aux cinéma. Cà c'est une bonne chose.

  2. FOurs - 15 septembre 2011

    bonjour il est très bizarre qu'à la Part-Dieu il y ait 2 lignes au n°25, la seule différence est que l'une est C25 et l'autre est 25 tout court. Sauf qu'oralement C25 ressemble à c'est 25 et que partager les mêmes arrêts alors que les dits bus vont dans 2 directions différentes est pernicieux. Ceux qui ont pondu cela ne prenne pas le bus, pour sûr.

  3. pascal_38000 - 8 décembre 2011

    eZSESSIDbb78c9a787fdf58397fbf23894be0c95=sh1hk7p1s062u8u5v1ar138900&comment=Test

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut