Michel Delpuech
©Tim Douet

Ancien préfet du Rhône, Michel Delpuech recasé au Conseil d'État

Limogé de son poste de préfet de Paris après le saccage des Champs-Élysées à Paris, l'ancien préfet du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes a été nommé mi-avril au Conseil d'État par Emmanuel Macron, Édouard Philippe et Nicole Belloubet. 

Fusible pour certains, Michel Delpuech, ancien préfet de Paris et de Lyon, avait été écarté de son poste à la capitale au mois de mars après les dégradations survenues lors d'une manifestation de Gilets jaunes sur les Champs-Élysées. Il a depuis été nommé conseiller d’État en service extraordinaire par décret selon le journal officiel du 11 avril. Ce décret a été signé conjointement par Emmanuel Macron, Édouard Philippe et Nicole Belloubet, la ministre de la Justice. 

Selon le site internet Check News : “les conseillers d’État en service extraordinaire – qui ne peuvent être plus de douze – sont nommés pour une durée de cinq ans non renouvelables. Ils sont choisis par le gouvernement « parmi les personnalités qualifiées dans les différents domaines de l’activité nationale (préfets, officiers généraux, ambassadeurs, hauts magistrats de l’ordre judiciaire, professeurs d’université…) pour exercer des fonctions consultatives », précise la Direction de l’information légale et administrative sur son site internet”. 

Ces conseillers extraordinaires reçoivent une indemnité annuelle fixe de 18 700 euros bruts et une indemnité variable plafonnée à 55 000 euros bruts par an selon la participation à l'activité du Conseil d’État, écrit Capital. Des émoluments cumulables avec ses éventuels droits à la retraite.

à lire également
météo ciel nuage soleil pluie
Le 30 juin, les habitants de la métropole de Lyon sont invités à participer à un grand événement pour lutter contre le réchauffement climatique intitulé On s’y met tous. Cette initiative portée par le président David Kimelfeld souhaite jouer la carte de la sensibilisation, mais peut-elle passer à l'action au-delà de la communication ? 
1 commentaire
  1. Galapiat - 1 mai 2019

    les amis de mes copains !!!, toujours une place au chaud, dans le privé , incompétent , on te vire purement et simplement

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut