© Tim Douet

Affaire Augustin à Lyon : “un coup unique porté au visage” selon le Parquet

Selon le parquet de Lyon, Augustin, l'adolescent de 17 ans agressé place Bellecour vendredi dernier aurait reçu “un coup de poing unique au visage” infirmant ainsi la thèse du lynchage diffusée par sa famille.

Le parquet de Lyon a communiqué ce mercredi sur l'affaire Augustin. Selon la justice, le jeune homme a déclaré “avoir reçu un coup de poing dans la mâchoire. Sans pouvoir être totalement affirmatif, il indiquait avoir eu également le sentiment de recevoir un autre coup au niveau du visage”. Dimanche, le frère d'un adolescent de 17 ans expliquait sur Facebook que son cadet avait été agressé par “5 racailles colorées (sic)”. Selon l'auteur du post, le garçon a pris la défense de filles qui “commençaient à être agressées par cinq individus” avant d'être tabassé “sans que personne n'intervienne, ni pour les filles, ni pour lui”.

D'après le parquet, “plusieurs témoins, dont deux jeunes filles faisant partie du groupe dont le plaignant déclarait avoir pris la défense, ont notamment expliqué que ce dernier était intervenu alors qu'il pensait qu'elles se faisaient importuner. Elles indiquaient pour leur part que ces jeunes, bien qu'insistants, ne faisaient pas montre d'agressivité à leur égard. Des insultes étaient ensuite échangées entre le groupe d'individus et le jeune homme. Alors que la tension semblait s'apaiser, le plaignant recevait de la part d'un des individus un coup de poing au niveau du visage. Le groupe de jeunes gens quittait ensuite rapidement les lieux”. La victime a subi une opération de la mâchoire lundi 24 août. Le médecin légiste a constaté une fracture mandibulaire, ainsi qu'une lésion dentaire et a fixé l’ITT à 21 jours en précisant que les blessures ainsi constatées étaient compatibles avec un coup unique porté au niveau du visage. 

Cette précision corrobore la version des jeunes filles qui ont expliqué qu'il n'y avait pas eu de “lynchage”, comme l'ont expliqué ses proches et certains élus, mais bien un unique coup de poing donné. L'auteur de l'agression est toujours recherché et les investigations se poursuivent.

à lire également
5 commentaires
  1. twdmnd - 26 août 2020

    Quelle belle image pour ces racistes (“5 racailles colorées”) de vouloir passer pour un héros martyr et au final simplement passer pour un minable (même si je n'approuve pas pour autant le coup de poing donné).

  2. Abolition_de_la_monnaie - 26 août 2020

    La violence de ce coup de poing n'est pas acceptable,
    mais la récupération politique avec manipulation des faits a des conséquences énormes sur la société, faisant croire à "un danger gigantesque" légitimant ensuite pour certains, l'idée d'une "reprise en main de la société par la force (armée, police, brigades citoyennes)" .
    La paix est mise en danger par la déformation de la réalité.
    Citoyens, multipliez les avis et les visions différentes au lieu de réduire le monde à des avis uniques, principe des sectes !

  3. Ptit Louis - 26 août 2020

    Encore une fois la fachosphère surfe sur un fait divers entraînant une droite dite républicaine dans son sillage.
    Cela rappelle une époque bien sombre de l'histoire...
    De plus la presse et autres médias s'emparent de ce fait divers sans vérifier quoi que ce soit sur les véracités de l'information.... contribuant à leur manière à la transmission de fucknews...
    Oui ! Augustin c'est pris un coup de poing .... mal venu.
    Oui ! Il est militant de Action Française. Et est ce un hasard qu'il se retrouve dans cette situation ?
    Oui ! Des propos racistes sont écrient par son frère et repris par la mouvance d'extrême droite et autres consorts.
    Non ! Il n'a pas subi de lynchage....
    Non ! il n'a pas perdu connaissance....
    Non ! Il n'a pas été opéré des cervicales ...
    Et qui est cet Antoine Durand (speudo ?) , initiateur du groupe de soutien et ami d'Augustin ? Quels sont ses liens avec Damocles (relais d’extrême droite sur les relais sociaux) ? ne serait-il pas un de ses rédacteurs ?
    Messieurs et Mesdames les "journalistes" faitent votre boulot SVP avec un minimum de sérieux et d'éthique.

  4. rouge-vert-noir - 26 août 2020

    Si on s appelle Rachid on est un coupable si on s appelle Augustin on est une victime voilà dans quelle société l on vit alors que lorsqu'on on lit cet article c est tout le contraire... Les mots employés par Augustin et les siens font plus de mal qu un coup de poing.... Mort au racisme
    "Et si vraiment Dieu existait comme le disait Bakounine ce Camarade vitaminé il faudrait s'en débarrasser "

  5. Fibzzz - 26 août 2020

    Résumé : un sympathisant de l'action française, les filles n'étaient pas "agressées", il n'était pas tout seul mais accompagné d'un camarade, il est tombé sur plus fort que lui, et il a menti à tout le monde (peut-être même à sa propre famille) en montant une fausse histoire. La police a mobilisé des moyens : appels à témoins, auditions des filles mineures, et tout ça sur la base d'un faux témoignage... J'espère qu'il sera inquiété pour tout ça, et j'espère que l'auteur des coups le sera aussi.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut