Anne Brugnera et Collomb © Tim Douet_211
© Tim Douet

Activités périscolaires : la mairie promet des améliorations

Suite aux problèmes rencontrés vendredi dernier dans les écoles lyonnaises pour la mise en place des activités périscolaires, nous avons interrogé la mairie de Lyon sur le taux d’encadrement, la formation des animateurs, etc. Selon Anne Brugnera, les problèmes venaient surtout d’“effectifs instables”, qui doivent être corrigés courant septembre. Nous publions ici ses réponses.

Vendredi 5 septembre, premier vendredi d'activités périscolaires dans les écoles lyonnaises, les animateurs ont eu du mal à accueillir les enfants dans de bonnes conditions et les activités proposées ont parfois déçu. Qu'en sera-t-il ces prochaines semaines ? Nous avons interrogé les services de la mairie de Lyon. Réponses d’Anne Brugnera, adjointe à l'éducation de Gérard Collomb.

Le taux d’encadrement

“L'encadrement des enfants répond à des seuils légaux uniquement dans le cadre d'accueil de loisirs, centres aérés, colonies de vacances. Lorsque les inscriptions et les recrutements seront finalisés, nous serons à 1 animateur pour 18 enfants en élémentaire et 1 animateur pour 14 enfants en maternelle le vendredi après-midi.”

La formation des animateurs

“Il y a un animateur Bafa par école. Nous comptons 51 % de Bafa sur l'ensemble des animateurs de la ville.”

Les entrées et sorties des enfants à l’école

“Dans les accueils de loisirs, les enfants sont remis à l'adulte référent, généralement un parent ou une autre personne désignée par les parents (information demandée à l’inscription).

“Pour ce qui concerne l’école élémentaire, les parents ont la possibilité, s’ils le souhaitent, d’autoriser l’enfant à rentrer seul chez lui, en ayant été raccompagné au portail.

“Vendredi dernier, des listes ont été diffusées aux directeurs d'accueil de loisirs. Néanmoins, nous avons connu des phénomènes de fluctuation des effectifs pour cause de :
– sous-inscriptions/sur-présence : certains parents ont laissé leurs enfants sans les avoir inscrits, ni avoir prévenu. Tous les enfants ont été accueillis, mais les animateurs ont dû gérer des enfants supplémentaires non prévus.
– absences non signalées : en cette première semaine, certaines familles ont fait le choix de garder leur enfant alors qu'elles l'avaient inscrit aux vendredis après-midi.
– imprécisions des inscriptions : certaines familles ont coché tous les temps périscolaires dans leur dossier d'inscription, par erreur.”

Recadrage

“Les listes sont en train d'être refaites et vérifiées auprès des familles.”

Remplacement de la directrice de l’accueil périscolaire (malade) à l’école Commandant-Arnaud (Lyon 4e)

“La directrice a été remplacée ce vendredi par le gardien de l'école qui a un BAFD, diplôme requis pour être directeur d'accueil de loisirs. La directrice reprend ces jours-ci et informera donc les parents autant que de besoin.”

Différence de traitement entre les écoles

“Il n'y a pas de différence entre les accueils municipaux et associatifs : tous ont eu quelques problèmes d'effectifs instables, ce qui est normal pour une première et alors même qu’il y a 197 écoles à Lyon, dont la plupart ont fonctionné normalement vendredi dernier.

“Il y a eu quelques conflits avec des parents très inquiets, voire agressifs, et on ne peut pas dire que beaucoup de parents souhaitent retirer leur enfant du vendredi après-midi, alors que les inscriptions augmentent. Les activités avec les enfants se sont bien passées.

“Le mois de septembre sera un mois de stabilisation (des effectifs très changeants et des recrutements) et d'observation/régulation. C'est aussi un mois pour connaître les enfants, leurs goûts, faire des groupes, roder le fonctionnement global. Les parents inquiets peuvent prendre rendez-vous avec le directeur d'accueil de loisirs pour avoir plus de détails.”

L’engagement financier des familles

“L'inscription est une inscription à l'année. Il n'y aura pas de facturation avant le mois d'octobre et des paiements en 3 fois seront possibles. Les inscriptions seront stabilisées fin septembre.”

Le contenu précis des activités

“Les directeurs d'accueil de loisirs étant en train de finaliser leurs équipes, ils finaliseront le programme d'activités ensuite, car les animateurs sont porteurs de compétences et d'idées d'activités et le programme est un travail d'équipe.

“Les équipes sont plus ou moins avancées, mais des présentations de programme auront lieu dans tous les accueils de loisirs dans le courant du mois de septembre.”

à lire également
Anne Brugnera et Collomb © Tim Douet_211
Alors que l'OL se bat actuellement pour que le championnat de Ligue 1 puisse reprendre, la députée du Rhône Anne Brugnera a profité d'une commission parlementaire pour demander des explications sur l'arrêt du championnat.
Faire défiler vers le haut