Grand Stade Décines
© Tim Douet

Accès sud au Grand Stade : un surcoût de 23 % sur un marché

Augmentation de la quantité de matériaux, aléas géotechniques et allongement des délais expliquent un surcoût de 23 % (soit 1,5 million d'euros sur un total de 6,5 millions, montants TTC) du lot n°6 du chantier de l'accès sud du futur stade de Décines, soit l'un des sept marchés publics passés pour relier l'équipement sportif à Eurexpo – un chantier total de 51,8 millions d'euros.

Les élus communautaires ont avalisé cette augmentation lundi soir, non sans protestations. "L'imprévu devient une méthode de gestion des dossiers du Grand Lyon", a accusé Christophe Quiniou (UMP), qui soulève "un risque juridique majeur". "Soit l'économiste chargé de chiffrer ce chantier s'est trompé – ce qui est inquiétant –, soit les entreprises ayant répondu à notre marché ont sous-évalué le montant de ces travaux", a supposé Bernard Gillet (UDI).

Gérard Collomb a relativisé le dérapage en insistant sur les économies en vue sur les autres marchés : "Nous avons prévu 130 millions d'euros et ce sera finalement 120*", a-t-il résumé. Au terme des appels d'offres, la collectivité pense gagner 5,1 millions pour l'accès sud et 5,7 millions pour l'accès nord et le parking des Panettes. Alors que la maire de Décines, Laurence Fautra, critiquait un projet qu'elle n'a jamais soutenu, le président du Grand Lyon lui a lancé : "Je viendrai sur le terrain et je prendrai à témoin les habitants sur ce que nous aurons fait."

* L’Etat et le Sytral apportent un complément de 30 millions chacun.
à lire également
On en sait plus sur le programme de l'OL en Ligue des Champions, au mois d'août. Et ca ressemble à un vrai parcours du combattant. Avec la Juventus début août. Et peut-être le Real Madrid juste après...
5 commentaires
  1. Sophie_Lyon - 16 septembre 2014

    Pas grave, c'est le contribuable qui paie un équipement inutile et archaïque. Le musée des confluences + le stade effectivement les lyonnais et les banlieues vont apprécier

  2. Abolition_de_la_monnaie - 16 septembre 2014

    Gérard Collomb : 'Je viendrai sur le terrain et je prendrai à témoin les habitants sur ce que nous aurons fait'. . Oh ? Chiche ?! Et pas nuit sans prévenir, sinon c'est moins drôle... Car pour l'instant le Grand Lyon détruit des terres agricoles et fait croire que c'est 'l'avenir'.

  3. carton rouge - 16 septembre 2014

    On t'attend Gégé. Entrée nord, entrée sud, sur la rocade, au décrochement de T3, sur l'esplanade enfin où tu veux. Mais ne vient pas avec Carenco ce serait de la triche.

  4. Albrog - 16 septembre 2014

    Dommage que Lyon Cap soit devenu le défouloir des anti-stade, anti-progrès et aigris en tout genre.

  5. Collombitude - 16 septembre 2014

    @Albrog c'est vrai, Lyon capitale et le Progrès, c'est le jour et la nuit. Merci Lyon Capitale. Enfin on attend Collomb de pied ferme, mais on sait qu'il viendra avec police nationale, CRS, et fourgons cellulaires et qu'il sera entouré de Sturla et des godillots de son association.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut