Image d’illustration, autoroute A47 – Capture d’écran Google Street View

Abandon de l’A45 : les élus écologistes saluent “un retour à la raison”

Les élus RCES du conseil régional ont salué dans un communiqué “la bonne nouvelle”, de l'abandon par le gouvernement de l'autoroute à A45 entre Lyon et Saint-Etienne.

Selon la députée LREM du Gier, Valéria Faure-Muntian, le projet d'A45 est abandonné par le gouvernement. Une nouvelle accueillie avec plaisir par les élus RCES du conseil régional. “Ce projet vieux de dizaines d’années serait enfin enterré. Le tronçon autoroutier entre Brignais et la Fouillouse ne verra pas le jour et c’est une bonne nouvelle. Ce projet était inutile puisque doublant une autoroute existante, vecteur de pollution et destructeur de terres agricoles et d'espaces naturels”, ont-ils déclaré dans un communiqué.

Jean-Charles Kohlhaas, élu régional du Rhône, membre de la commission transports à la région, a salué “ce retour à la raison”. “La mobilisation des nombreuses associations et des paysans a payé. Désormais, il faut travailler aux alternatives. Il faut requalifier l’A47, mais surtout, à l’heure du défi climatique, mettre le paquet sur les transports collectifs. Nous prônons une liaison ferroviaire renforcée entre Lyon et Saint-Étienne, un véritable RER. La Région et la SNCF peuvent le faire. Seront-elles à la hauteur des enjeux ? Le transport par câble est également une solution de rabattement à ne pas négliger. Nous allons porter toutes ces solutions au sein du conseil régional”, a-t-il ajouté.

Les élus en ont profité pour s'attaquer à Laurent Wauquiez qui était favorable à l'A45. “La semaine dernière, le président de Région Laurent Wauquiez disait publiquement que la ministre ne s'était engagée sur rien. Manifestement, le dialogue passe mal entre Laurent Wauquiez et le gouvernement (…) et l'horloge de Laurent Wauquiez est restée bloquée sur les années Pompidou...”, ont conclu les élus écologistes.

à lire également
Un homme a foncé sur les manifestants à Firminy, dans le département de la Loire, alors que des "gilets jaunes" bloquaient la circulation, comme partout en France ce samedi 17 novembre. 
2 commentaires
  1. Peronnet - 17 octobre 2018

    Quel manque de vision que j'associe évidemment a un manque de moyens du gouvernement aux poches trouées ainsi que le précédent ! L'utilisation quotidienne de la pseudo autoroute me fait frémir tant d' un point sécuritaire, économique et écologique. Nul doute ici que c'est avant tout de l'anti Wauquiez orchestré par Jupiter et Colomb. La future grande métropole lyonnaise, a l'échelle de l'Europe , ne peut se faire sans le Sud Loire. Les politiques et autres énarques politiciens en porteront la responsabilité et doivent désormais s'expliquer concrètement sur la modernisation d'un axe autoroutier urbain ( on va rire ) et d'une voie de chemin de fer datant conçue au 19e siècle. A quelques exceptions près, l'homme politique est lâche, sans compétences et sans vision. Trop occupé à faire du clientélisme local et politique et effrayé a l'idée d'affronter la réalité.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 17 octobre 2018

      Oui, les politiciens sont effrayés de dire et de faire en sorte qu'il n'y ait plus de déplacements pendulaires idiots, car derrière il y a des intérêts immobiliers, derrière il y a une consommation de pétrole polluante mais qui rapporte des taxes nécessaires au fonctionnement de l'état,
      bref, les politiciens sont piégés malgré que certains nous vendent "la green economy".
      Il n'y a aucune solution sereine quand le but d'une société est de bouffer le voisin.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut