A45 : les entreprises appellent les politiques à voter le financement

Les acteurs économiques, la CCI et les syndicats patronaux ont appelé les élus à financer le projet d’A45.

Les acteurs économiques, les chambres de commerce et syndicats patronaux ont appelé ce jeudi 10 mars les élus à conforter la métropole dans sa dynamique européenne et à voter en faveur du financement du premier axe routier de Rhône-Alpes. "Le projet de construction de l'A45 est absolument vital", ont-ils déclaré.

Le conseil régional vient d’annoncer une enveloppe de 100 millions d'euros pour le projet d'A45. Le département de la Loire et l’Etat se prononceront avant la fin avril sur leur participation au financement de la nouvelle autoroute.

Le décret d'utilité publique et la décision formelle de l’État de réaliser l’A45 avaient été signés il y a sept ans. Ce chantier représenterait un investissement de 1,2 milliard d’euros. Il durerait cinq ans et mobiliserait 1 700 emplois.

6 commentaires
  1. Gemini - ven 11 Mar 16 à 10 h 56

    La gabegie d’argent public doit cesser ! Ce projet n’est absolument pas vital. Il y a déjà l’A47, une ligne de train. Cela suffit et il serait plus adapté d’investir dans des moyens de transports écologiques que sur la route et le bitume, amenés à disparaître prochainement, ou, à tout le moins, dont l’usage va fortement diminuer.Il y a déjà fort à faire à améliorer la ligne de train existante, développer les modes de transport alternatifs. Le XXème siècle et son cortège de voitures et son énergie pas chère est terminé !

  2. Abolition_de_la_monnaie - ven 11 Mar 16 à 12 h 57

    @ Gemini : . Vous croyez vraiment qu'en restant dans un système monétaire, les choses vont changer ? Il faudra toujours des salaires, toujours faire tourner l'économie en construisant même des choses inutiles et dépassées. Le transport par train ne rapporte pas assez de taxes par rapport aux voitures... Alors passons à autre chose plutôt que vouloir soigner le Titanic.

  3. Robes Pierre - sam 12 Mar 16 à 10 h 55

    A47 cette voie tracée sur l'ancien canal , qui n'aurait jamais due voir le jour, absorbe aujourd'hui plus de 80.000 véhicules, sans bandes d'arrêt d'urgence, la réalisation de l'A45 devrait permettre le déclassement en RN, limitée à 70 km/h et interdiction de dépassement aux plus de 12 tonnes.Certains commentaires montrent l'ignorance de leurs auteurs, bouchons matin et soir en semaine, bouchons dès le moindre accrochage, L'A45 , c'est la fin des bouchons au pont de Givors, à Brignais matin midi et soir, accessoirement du travail pour les TP. Parlons de gabegie de l'argent public , palais cours Charlemagne, Musée des confluences, de quoi financer largement le déplacement en région. Faisons confiance au nouveau président qui s'est engagé à réaliser cette liaison qui mène à l'Auvergne .

  4. JPaul - sam 12 Mar 16 à 22 h 39

    Un projet pharaonique (4 tunnels, 11 viaducs, ....) chiffré à 1,2 milliard d'euros il y a déjà plus de 10 ans ... Jugé non concédable sans subvention de l'état et des collectivités publiques, aujourd'hui M. Wauqiez et les élus de la Loire souhaitent financer ce projet du siècle passé avec nos impôts. Alors que la DGF diminue, que beaucoup de collectivités sont dans le rouge au niveau financier, envisager d'investir plus de 400 millions d'euros dans un tel projet est proprement irresponsable. La gabegie d'argent public doit cesser, nos impôts n'ont pas vocation à venir subventionner les sociétés d'autoroutes. Nous ne pouvons pas accueillir la COP21 et continuer de raisonner tout voiture ! Il est temps de développer des modes de transport plus respectueux de notre environnement.

  5. Robes Pierre - dim 13 Mar 16 à 9 h 51

    un grand enjeu, le déplacement sans s'astreindre à des heures de bouchons matin midi et soir des heures de travail perdues , des temps de repos amputés par l'attente , la pollution de milliers de véhicules dont le moteur tourne au ralenti , c'est la version écolos bien à l'abri dans leurs campagnes qui n'en sortent que pour prendre les voies de circulations créés 'chez les autres', .Reste au président de région à appliquer son programme deux mois après sa prise de fonction un revirement serait incompréhensible ceci étant réservé à l’Élysée, L'A45 est attendue en premier lieu par tous les actifs , une grande réalisation , quant au cout commençons à nous intéresser au Versailles du cours Charlemagne ou au musée des Confluences avec 500%de dépassement du budget initial.

  6. JPaul - dim 13 Mar 16 à 10 h 38

    L'A45 : le doux mirage qui va solutionner le développement de la région stéphanoise à en croire ces Messieurs de la CCI. Vital disent-ils depuis 30 ans ! Si cela était vrai il y a longtemps qu'il n'y aurait plus d'entreprises à St-Etienne. Que constatons nous aujourd'hui ? Que l'économie stéphanoise se porte pas plus mal qu'ailleurs, que cette région comporte des entreprises performantes y compris à l'international. Alors plutôt que de passer du temps dans les bouchons de la future A45, moi je préfère que l'on développe les emplois à proximité des lieux de résidence, les circuits courts de distribution et les transports en commun cela éviterait la pollution pour tout le monde (y compris Givors). 400 h détruits, combien d'outils de travail perdus, cela devrait nous faire réfléchir !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut