River'Tri
DR

À Lyon, une déchetterie flottante pour faire un carton

Depuis le début du mois de décembre, chaque samedi, une barge de 50 mètres de long flotte sur la Saône au bord du quai Fulchiron.

Si vous avez aperçu ce grand bateau orange et bleu sur la Saône, sachez qu'il peut recevoir la plupart de vos déchets, sauf les déchets verts et les gravats. Cinq bennes récupèrent les encombrants, les meubles, les papiers, cartons, métaux et bois, mais aussi les équipements électriques et électroniques, les textiles et les déchets spéciaux (batteries, huile, piles ou ampoules). Chaque samedi entre 9 heures et 17 heures, les habitants peuvent se rendre à pied ou en voiture au niveau du 2 quai Fulchiron pour jeter leurs déchets. Une fois la journée de récolte terminée, la déchetterie mobile rejoint le port Edouard Herriot pour que les déchets soient ensuite évacués vers le centre de tri le plus proche puis vers les filières de valorisation.

Un moteur sans émission si l'expérimentation fonctionne

En expérimentation pendant deux ans, le projet "River'Tri" est un partenariat public privé entre la Métropole et différents opérateurs (Suez, la Compagnie nationale du Rhône, Voies navigables de France et la compagnie fluviale de transport). Sur un budget global de 2,4 millions d'euros sur deux ans, la Métropole de Lyon est partenaire à hauteur de 400 000 euros. Pendant l'expérimentation, l'ambition est de collecter 1000 tonnes de déchets par an. Si l'expérimentation fonctionne et que l'équilibre financier du projet est atteint, le consortium souhaite faire fonctionner le dispositif avec un moteur électrique zéro émission fonctionnant à l'hydrogène, et qui pourrait être rechargé au port de Lyon.

Désencombrer les deux déchetteries du centre ville

L'idée de cette déchetterie flottante émerge deux ans plus tôt lors du salon Pollutec, salon international des équipements, des technologies et des services de l'environnement. À Lyon, deux déchetteries seulement se trouvent dans le centre ville : dans le 7ème et le 9ème arrondissement. C'est bien trop peu par rapport au nombre d'habitants. Selon La Tribune, ces deux déchetteries traiteraient chacune près de 12 000 tonnes de déchets par an alors qu'elles sont initialement dimensionnées pour en traiter la moitié, soit 6000 tonnes par an. Face à la difficulté à trouver du foncier disponible pour construire une nouvelle déchetterie dans Lyon intra-muros, les opérateurs se sont inspirés de ce qui avait été mis en place pour évacuer les déchets lors du percement du tube modes doux du tunnel de la Croix-Rousse pour que River'Tri voit le jour.

à lire également
David Kimelfeld
Reçus ce vendredi par David Kimelfeld, les organisateurs de la marche pour le climat à Lyon ont de bonnes nouvelles pour l'environnement. Le président de la Métropole s'associe au vœu de sortie des énergies fossiles des investissements de la collectivité et a demandé la participation de citoyens à l'écriture du Plan Climat Energie Territorial 2020-2030 afin "d'aller plus loin face à l'accélération du changement climatique".   
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut