Cortège des Gilets jaunes pour l’acte XII à Lyon © Mathilde Régis

À Lyon, les Gilets Jaunes continuent d'être mobilisés pour l'acte XII

Malgré la pluie, les chants "Macron démission" n'ont pas faibli à Lyon pour l'acte XII des Gilets Jaunes.

Il n'est pas encore 14 heures, et déjà quelques centaines de Gilets Jaunes sont sur la place Bellecour. Près de la place Antonin Poncet, des policiers fouillent de manière aléatoire les contenus des sacs des passants. Sous la statue de Louis XIV, de jeunes manifestants munis de lunettes de ski avalent rapidement un sandwich. Les conseils fusent : "il faut garder le contact par téléphone" glisse l'un. "On enlève les gilets et on essaye de passer de l'autre côté de la barrière de flics" glisse un autre au téléphone.

Place Bellecour pour l'acte XII des Gilets Jaunes ©Mathilde Régis

Les historiques des Gilets Jaunes à Lyon, comme Henri, sont là. Sylviane et sa famille aussi. Ils sont mobilisés depuis le 17 novembre et ont dû parfois précipiter leurs départs dans certaines situations. "Les jeunes courent plus vite que nous. Dès que ça commence à sentir le cramé, je décampe. Je n'ai pas envie de perdre un oeil, mais je continuerai à manifester jusqu'au bout". Dans cette foule disparate, ils sont plusieurs à porter un bandeau en hommage aux blessés.

Des Gilets jaunes lors de l'acte XII à Lyon © Mathilde Régis

Le rassemblement n'a pas encore officiellement commencé que deux fumigènes éclatent au centre de la place. Tandis que les rangs grossissent, des jeunes ramènent une sono au son du Toulousain en Gilets Jaunes. "Macron est comme une allumette, il est à deux doigts de craquer", rappe D1st1. Un cercueil, celui de la démocratie, fait également son apparition sous les cris des manifestants. Au abords de la place, un important dispositif a été mobilisé : les accès à la rue de la République et à la rue de la Barre sont bloqués.

Dispositif de gendarmerie pour l'acte XII des Gilets Jaunes à Lyon © Mathilde Régis

Un groupe de jeune lance le mouvement pour diriger un cortège vers le Nord de la Presqu'Ile. Les gilets jaunes tentent de percer par la rue Gasparin. Les CRS bloquent l'accès. Le cortège se dirige alors vers les Quais de Saône. Un petit groupe tente de diriger la foule vers le pont pour accéder au quartier de Vieux Lyon, mais la majorité prendra la direction du Nord. Au passage du cortège, certaines grilles se ferment. Devant les bars, des fumeurs saluent des Gilets Jaunes. Après avoir marché au milieu des voitures sur le quai Saint-Antoine, le cortège s'engouffre dans l'hyper centre par la rue de l'ancienne préfecture. Il est 14 h 30.

Face à face de manifestants et de CRS dans la rue du Bât d'argent lors de l'acte XII ©Mathilde Régis

Dans la rue du Bât d'argent, une partie du cortège fait face à un cordon de CRS. L'un d'entre eux commence à frapper plusieurs coups sur son bouclier. Un peu plus loin dans la rue, des jeunes secouent les barrières de travaux. Rapidement, un gilet jaune intervient pour calmer les esprits. Les manifestants les plus proches lèvent les mains en s'approchant. Les CRS sont à l'arrêt. Le cortège fera demi-tour. Sur la place des Terreaux, une Marseillaise est entonnée. Le gros du cortège rejoindra ensuite de nouveaux la place Bellecour avant de se rendre sur les voies de l'autoroute A7. Pour l'heure, la police a procédé à deux interpellations.

Acte XII des Gilets Jaunes à Lyon  : la situation se tend à Confluence

à lire également
La mobilisation a été plus faible que les semaines précédentes, ce samedi, à Lyon, pour l'acte XIX de la mobilisation des Gilets jaunes. Hormis quelques dizaines de minutes de tension, place Bellecour, quai Gailleton et rue de la République, la situation est restée assez calme. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut