Rue de Bonnel, Lyon, octobre 2019 © Antoine Merlet
© Antoine Merlet

"À la hollandaise", conseil de la police de Lyon pour sortir de sa voiture

Les policiers du Rhône ont livré un petit conseil que nous avions déjà donné en début d'année 2019. Pour sortir de sa voiture sans risquer de blesser un conducteur de trottinette ou un  cycliste, rien ne vaut "la poignée hollandaise".

Début 2019, nous consacrions un article à "la meilleure façon d'ouvrir sa portière et de sauver les cyclistes" (lire ici) : la "méthode hollandaise". Enseignée lors du permis de conduire aux Pays-Bas, elle mérite de se démocratiser en France.

Cette technique consiste à ouvrir la portière avec la main opposée. Concrètement, pour ouvrir la portière de droite : utilisez la main de gauche, et pour ouvrir la portière de gauche : utilisez la main de droite. En théorie, la manipulation n'est pas des plus intuitive, mais elle force à tourner son corps (et sa tête) et elle permet ainsi de voir immédiatement si un cycliste ou un conducteur de trottinette n'arrive pas derrière. Déjà très utile en temps normal, elle l'est encore plus lorsqu'il fait sombre puisqu'elle force à bien tourner la tête. L'habitude se prend facilement et permet ainsi d'éviter les accidents (où les personnes dans la voiture sont responsables, puisqu'elles doivent s'assurer qu'elles puissent descendre sans nuire à la sécurité des autres usagers de la route, ainsi que la leur).

Sur Twitter, les policiers du Rhône viennent de rappeler les avantages de "la poignée hollandaise", vidéo explicative à l'appui, tout en lançant le défi aux Lyonnais avec un "Chiche ?" de bon aloi.

 

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut