Wauquiez : “Je suis contre l’accueil de migrants dans la région”

Le président du conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes avait convoqué la presse ce jeudi afin de réagir sur le plan du Gouvernement pour démanteler la jungle de Calais. Un plan qui prévoit de transférer 1 784 réfugiés en Auvergne-Rhône-Alpes et que Laurent Wauquiez a qualifié de “folie”.

Au milieu du hall de l’hôtel de région, debout devant un drapeau français, un drapeau européen et deux affiches vantant les mérites de la région, Laurent Wauquiez a critiqué ce midi les méthodes du Gouvernement : “La façon dont le ministre [M. Wauquiez évoque ici M. Cazeneuve, NdlR] procède est inacceptable et c’est une marque de mépris complet pour les élus et habitants de la région. À aucun moment les élus n’ont été informés.”

Selon le président du parti Les Républicains, “les préfets ont reçu des instructions, où le ministère de l’Intérieur a inscrit noir sur blanc que ce projet serait fait sans concertation avec les habitants et les élus”.

“La France ne peut plus accueillir toute cette immigration irrégulière”

Laurent Wauquiez a qualifié le plan gouvernemental de “folie” et de “plan caché” et affirmé qu’il ne laisserait pas faire. “Nous exigeons la transparence, a-t-il poursuivi. Nous exigeons que l’on sorte de cette mascarade et je veux une réunion au ministère de l’Intérieur avec la communication [de la liste] de toutes les communes de la région qui sont envisagées pour accueillir des migrants. Une réunion où tous les maires pourront venir avec nous dans une délégation.”

Sur le fond, Laurent Wauquiez a affirmé qu’il était “contre l’accueil de migrants dans notre région”. Plus largement, selon lui, “la France ne peut plus accueillir toute cette immigration irrégulière. Dans un pays avec une telle difficulté de chômage, une telle difficulté d’insertion dans l’emploi et d’intégration, le Gouvernement est en train de faire un gigantesque appel d’air”.

Laurent Wauquiez aidera “les maires à se défendre”

Pour les maires qui ne voudront pas accueillir de migrants, le président du parti Les Républicains a été très clair : “Visiblement, l’objectif de ce plan est de cibler les communes rurales, où les maires ont peu de moyens juridiques et sur lesquelles le Gouvernement fait pression. C’est d’un cynisme particulièrement choquant. Nous serons donc au côté des maires quand ils le demanderont pour les aider à se défendre par des moyens, y compris juridiques, pour se défendre contre les pressions du Gouvernement. Si des pressions sont exercées avec des chantages à la subvention, nous accompagnerons ces communes pour les aider à résister.”

Quant à ceux qui en accueilleront : “Si des maires veulent revitaliser leur centre-bourg avec 50 migrants, c’est leur décision et leur responsabilité en tant qu’élu. Mais je ne me livrerai pas à une politique d’accompagnement des maires qui veulent accueillir des migrants”, a déclaré le président du conseil régional.

à lire également
Laurent Wauquiez © Tim Douet
Alors qu’il entre dans la partie finale de son mandat à la Région, Laurent Wauquiez doit composer avec une majorité qui s’effrite. Après le Modem, c’est l’UDI qui se rapproche de la grande famille d’En Marche. Si les alliances nationales s’invitaient au conseil régional, Laurent Wauquiez pourrait être amené à trouver des voix sur sa droite.
8 commentaires
  1. guidoline - 15 septembre 2016

    Lolo, calme toi. Ce n'est pas 'ta' région, mais 'notre' région. Et nous on accepte les migrants parce qu'il y en a toujours eu ici. Depuis des siècles et des siècles. Oh, il y a toujours eu aussi des Lolo comme toi pour râler contre l'étranger, mais les migrants sont restés et ils ont fait la région que nous connaissons.

  2. nico-yzfr6 - 16 septembre 2016

    Moi je suis pour l'expulsion de Wauquiez le migrant venu du 43... Ah merde, c'est dans la région maintenant... Enfin, bref, qu'il dégage !

  3. leGrosCaillou - 16 septembre 2016

    Oui, il a raison ! Dehors les Sarkozy, Balkany, Estrosi !

  4. jojodelyon - 19 septembre 2016

    stooooooooooop a guillotier on en peu plus, on etouffe

  5. jojodelyon - 19 septembre 2016

    ceux qui en veulent prenez les chez vous, on commence aetre trop surpeuplé sur guillotière, beaucoup de personne veulent déménager et ne le peuvent pas tros insécurité et trop de saletés nous on paye des impots tous les metres on se fait interpeller , on ne reconnait plus le quartier et ca empire d'année en année, venez faire un tour dans le quartier avant d'en remettre, pas mal de cambriolage, de casse de prostitution de personnes qui urine, la nuit ca gueule, ca crie stoooooooooooooooppppppppppppppppppppppppppp

  6. boby - 22 septembre 2016

    Au risque de passer pour un rabat joie (si on peut dire), je déplorerai jusqu'en 2021 , fin de son mandat. A ce moment là, je ne serai pas du tout seul... Car , malheureusement, rappelons que TOUTES les villes (+ de 50k hab) des ex-regions Auvergne et RHA N'ONT PAS VOTé Wauquiez, à l'unique exception d'Annecy. Lyon, Clermont,Grenoble,Sainté , Villeurbanne, Valence, Chambé etc... ont vu la DEFAITE de Wauquiez. Or, et là aussi, ca peut choquer mais c'est simplement la vérité, le plus haut niveau socio éducatif de la population se trouve dans ces villes. C'est à prendre au sens mathématique, c'est une réalité froide et inerte , sans discussion. Voila, c'est un peu comme les referendums. La majorité qui vote, le peuple qui vote se trompe parfois, a tord parfois. voit Hitler,Kaczynski etc...

  7. boby - 22 septembre 2016

    pour jojo de lyon, l'objectif du gouverment avec la répartition des migrants sur tout le territoire, c'est JUSTEMENT d'éviter la concentration en un même point et les effets négatifs engendrés, comme à la Guill. C'est facilité l'intégration des personnes qui resteront en France car elles ont tout perdu dans leur pays, en les repartissant partout sur notre territoire, habité par plus de 66 000 000 de personnes. Donc, ce n'est pas installé ces pauvres gens en plein centre d'une ville comme Lyon, mais bien , comme l'a dit le gouvernement , de repartir le migrants par petits groupes dans les campagnes qui se désertent, et qui manquent de bras. Bref, je suis heureux de voir que vous avez le bon sens d'etre POUR la répartition dans tout ARHA des 1800 arrivants , soit 0,02% de notre population !!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut