Capture d’écran 2012-07-27 à 16.28.17

Une pétition contre l’expulsion des Roms de la rue Montesquieu (Lyon 7e)

Après le squat de Perrache, c’est au tour des Roms de la rue Montesquieu, îlot Mazagran (Lyon 7e) d’être menacés d’expulsion. Une pétition, signée par 80 habitants du quartier et des associations comme la Ligue des Droits de l'Homme, le MRAP ou CRé'Avenir demande le relogement des familles dans le quartier.

Les 52 et 63 rue Montesquieu, immeubles réquisitionnés par l’association Demeurant Partout, logent aujourd’hui pas moins de 120 Roms. Certains installés depuis juillet 2011 (immeuble 63) se sont intégrés peu à peu à la vie du quartier selon l'association Cré’Avenir qui milite pour le maintien des équilibres sociaux du quartier. Mais ces familles sont plus que jamais menacées d’expulsion car les deux bâtiments, propriété du Grand-Lyon, font partie d’un plan de rénovation urbaine et ont vocation à être détruits prochainement.

En septembre 2011 une ordonnance du tribunal administratif a fait savoir aux Roms du 63 rue Montesquieu qu'ils devaient quitter les lieux. Le Grand Lyon a repoussé l'expulsion jusqu'ici de manière a “laisser les enfants, pour la plupart scolarisés, finir leur année scolaire“. Dans l'immeuble voisin, au 52, les Roms avaient jusqu'au 26 juillet pour quitter les lieux (décision du tribunal administratif en date du 10 juillet).

“Un relogement dans le quartier“

En l'absence de solution pour ces familles, une pétition, signée par 80 habitants du quartier et des associations comme la Ligue des Droits de l'Homme, le MRAP ou CRé'Avenir, circule dans le quartier depuis le début de la semaine. Certains habitants demandent aux élus de reloger les familles dans le quartier au nom de la mixité sociale. Selon la responsable de la structure CRé'Avenir, signataire de la pétition, des élus de la communauté urbaine se seraient eux-même engagés lors de réunions publiques sur l'avenir du quartier, à reloger l’intégralité des familles. Information non confirmée par le Grand-Lyon que nous avons contacté.

Habitat et Humanisme, partenaire du Grand Lyon qui suit les Roms au 52 rue Montesquieu, affirme toutefois avoir trouvé un nouveau logement pour les familles présentes. Une seule, dont le studio à Villeurbanne ne convenait pas, a pour l'heure refusé le relogement proposé. Mais les habitants ne souhaitent pas voir les familles relogées loin du quartier et voir le quartier s'embourgeoiser.

30 enfants menacés

Quant aux Roms du 63 rue Montesquieu, ils ne sont pas suivis par Habitat et Humanisme et sont toujours sans solution à l'heure actuelle. L'association CLASSES qui suit les enfants de Roms et les aide à suivre une scolarité, "30 enfants" sont ainsi menacés de se retrouver à la rue cet été dont nombre d'entre-eux sont scolarisés à l'école Montbrillant (Lyon 3ème) et à l'école Gilbert Dru (Lyon 7ème). Les plus grands sont déjà inscrits pour la rentrée prochaine au collège Raoul Dufy (Lyon 3e).

Officiellement aucune date n'a encore été fixée pour les expulsions des deux immeubles, mais il est fort probable que celles-ci interviennent pendant l’été. C'est pourquoi les habitants du quartier font circuler activement leur pétition depuis le début de la semaine. Celle-ci encourage les riverains à faire suivre un courrier à trois vices-présidents du Grand Lyon : Olivier Brachet (délégué à l'Habitat) ; Gilles Buna (urbanisme) et Gérard Claisse (démocratie participative) ainsi qu'à Louis Lévêque, adjoint au maire de Lyon, en charge de l'habitat, du logement et de la politique de la Ville.

à lire également
Vue de Lyon – Au premier plan, Gerland © Métropole de Lyon
L’Observatoire local des loyers vient de livrer les résultats de sa 4e édition de l'analyse du parc privé de l'agglomération lyonnaise. À Lyon, le loyer médian* est de 12€/m2. Par rapport à l’année 2016, cela représente une augmentation de 0,4 %. "Eu égard à l’attractivité de Lyon, les loyers n’ont pas explosé, contrairement à ce que […]
1 commentaire
  1. willycat - 27 juillet 2012

    une seule solution : reconduite à la frontière et vite

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut