L'aéroport Lyon Saint-Exupéry extension T1

Un bus moins cher dessert l’aéroport Saint-Exupéry... depuis Dijon

Implanté en Allemagne depuis 2012 et en France depuis deux ans, Flixbus a ouvert lundi une nouvelle ligne qui relie quotidiennement Dijon à la Part-Dieu via Beaune et Chalon-sur-Saône. Au moins une fois par jour, la ligne desservira l’aéroport Saint-Exupéry pour 9 euros l’aller.

Alors que la distance est bien plus élevée, les voyageurs au départ de Dijon pourront se rendre à l'aéroport Saint-Exupéry pour moins cher que les Lyonnais, forcés de prendre Rhônexpress. Lundi, l'entreprise Flixbus a en effet ouvert une liaison quotidienne entre Dijon et Lyon. Une fois par jour, le bus desservira également l'aéroport Saint-Exupéry pour un aller à un prix de 9 euros. La nouvelle devrait faire rougir de colère quelques-uns, en particulier depuis qu'une pétition circule pour dénoncer les "tarifs exorbitants" de Rhônexpress. Avec un aller simple à 15,90 euros et un aller-retour à 27,50 euros, la navette est l’une des plus chères d'Europe.

Pas de concurrence

Contactée, l'entreprise Flixbus précise cependant qu'il sera impossible de monter dans leur bus à la Part-Dieu pour se rendre à l'aéroport. Pour permettre aux voyageurs d'effectuer des trajets de moins de 100 kilomètres, les entreprises comme Flixbus doivent faire une demande préalable à l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer). Sans cette dérogation, impossible de proposer un trajet de moins de 100 kilomètres. Si l'entreprise n'a pas fait de demande pour permettre aux voyageurs de monter dans leur bus à la Part-Dieu pour se rendre à Saint-Exupéry, c'est aussi parce que desservir l'aéroport Saint-Exupéry est une chasse gardée du tram Rhônexpress. Dans le contrat de concession entre le Sytral et Rhônexpress, il est stipulé qu’“aucune concurrence ne doit être faite au tramway rapide pour desservir l'aéroport". Le maintien de deux anciennes lignes de bus avait d'ailleurs été au cœur d'un litige entre Rhônexpress et le Sytral.

à lire également
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Cet été, Rhônexpress a lancé un casting pour trouver des personnes qui accepteront d’apparaître dans sa prochaine campagne de communication. Malgré des bénéfices records et un règlement contraignant pour les participants, Rhônexpress a décidé de ne pas payer ceux qui illustreront sa prochaine campagne publicitaire. L'image de Rhônexpress ne devrait pas s'arranger auprès des Lyonnais. […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut