Michel Forissier
@Tim Douet

Rhône : prison ferme pour l’agresseur du maire de Meyzieu

Jugé pour l’agression du maire de Meyzieu, Michel Forissier, un jeune homme de 23 ans a été condamné à douze mois de prison dont quatre avec sursis.

L’agression remonte au 27 février dernier. Alexandre, 23 ans, est posté devant un distributeur depuis deux heures. Il laisse passer deux heures et trois personnes au distributeur avant de se décider à passer à l’action, visage dissimulé et couteau en main. Il presse celui-ci sur la gorge de sa victime, d’une main tremblante et “la lame placée dans le mauvais sens”, comme le note le tribunal, puis l’oblige à effectuer deux retraits pour un montant total de 400 euros.

Manque de chance pour la discrétion, la personne sur qui il a jeté son dévolu n’est autre que Michel Forissier, le maire de Meyzieu. L’enquête démarre rapidement, la vidéosurveillance est analysée dans tous les sens et pourtant Alexandre ne sera pas retrouvé par la police avant le 29 juin, quatre mois après les faits.

“Besoin d’argent pour acheter de l’héroïne”

Pris de remords, il s'est dénoncé lui-même, d’un coup de téléphone aux policiers. Sa motivation pour refaire surface ? Se “sortir de l’engrenage de la drogue”. Au tribunal, Alexandre, qui vit dans un studio à Vaulx-en-Velin où il partage le lit de sa mère, avoue avoir agi pour répondre à un “besoin d’argent pour s’acheter de l’héroïne”, qu’il consomme depuis une dizaine d’années.

Le procureur avait requis 1 an de prison ferme contre l’agresseur, mais le tribunal a réajusté la peine. Verdict : 12 mois de prison dont 4 avec sursis, et le remboursement des 400 euros. Incarcéré depuis le 30 juin, Alexandre sera donc maintenu en détention.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut