Buffet_image-gauche
© Tim douet

Oullins : 5 600 personnes contre les demandeurs d’asile

Le maire d'Oullins, François-Noël Buffet (UMP) a déposé ce matin à 11h sa pétition en main propre au préfet. 5 600 habitants d'Oullins, de Pierre-Bénite et St-Genis s'opposent vigoureusement à l'occupation du terrain vague situé près de la nouvelle station de métro.

Le préfet qui en a le pouvoir a pourtant réquisitionné ce terrain pour y loger plus d'une centaine de demandeurs d'asile, les albanais et kosovars qui logent sous le pont Kitchener. A partir du 15 novembre, 50 unités de vie, des préfabriqués y seront installés soit 200 demandeurs d'asile. L'arrêté de réquisition est pris.

Collomb sollicité par Buffet "au nom de la solidarité entre maires"

François-Noël Buffet, comme nous l'annoncions ce matin, annonce qu'il attaquera l'arrêté préfectoral en justice. Il a demandé à Gérard Collomb, "au nom de la solidarité entre maires" de faire la même chose. Mais il a reçu une fin de non recevoir. "Gérard Collomb est très fort pour dénoncer la pression migratoire qui nous vient des Balkans, mais il agit en sens inverse", dénonce l'entourage du maire UMP d'Oullins.

Un précédent malheureux à Oullins en 2009

Selon le préfet, il n'y a aucune crainte à avoir. La crainte des Oullinois est légitime, mais tout se passera bien comme à chaque fois. Faux affirme François-Noël Buffet qui rappelle le précédent de 2009 lorsqu'une des écoles du quartier avait été occupée par 200 Roms qui avaient "saccagé les locaux". A l'époque, la Ville d'Oullins avait fait acte de solidarité, installant des sanitaires et des containers à poubelles. Cela lui avait coûté 80 000 euros, soit un demi point d'impôt. "Un argument qui fait mouche en cette période de raz-le-bol fiscal", estime un collaborateur du maire.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut