métro
© Laurent Benoit

Lyon : le métro D double sa capacité d’accueil aux heures de pointe

Jusqu’au 25 novembre, une phase d’expérimentation est en cours sur la ligne de métro D du réseau TCL. Aux heures de pointe, les rames seront composées de quatre voitures au lieu de deux.

Avec 273 000 voyageurs par jour, la ligne D du métro est la plus fréquentée du réseau TCL. Et pourtant, jusqu'à présent, seules deux voitures constituent les rames de cette ligne. Une capacité d'accueil qui se révèle insuffisante, en témoignent des rames systématiquement bondées aux heures de pointe.

 

 

Depuis le début de la semaine et jusqu'au 25 novembre, le Sytral expérimente des “trains longs”. Durant cette phase de test, la capacité d'accueil est doublée aux heures où le trafic s'avère être le plus important. Les rames de la ligne D sont donc composées de quatre voitures au lieu de deux.

Pour accueillir deux fois plus de voyageurs

Au total, ce sont près de 750 voyageurs qui peuvent emprunter chacun de ces trains longs. Soit deux fois plus qu'initialement.

Cette initiative s'inscrit dans le plan “Avenir Métro” mené par le Sytral, dont le but est de développer les lignes de métro pour répondre à l'augmentation croissante du nombre de voyageurs. La capacité d'accueil de la ligne D avait déjà été augmentée dans le cadre de précédentes expérimentations, en janvier et en juillet dernier.

Dès le 26 novembre, la phase d'expérimentation s'achèvera et les usagers de la ligne D devront se réhabituer à voyager dans seulement deux rames aux heures de pointe.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut