Quai de saône
© Tim Douet

Lyon : 5,1 millions d’euros pour développer le tourisme fluvial

Afin de développer le tourisme fluvial sur le bassin Rhône et Saône, la métropole de Lyon a adopté ce lundi une charte de partenariat avec Voies navigables de France pour un investissement global de 5,1 millions d’euros.

Ce lundi 12 décembre, les élus de la métropole ont adopté une charte de partenariat avec Voies navigables de France (VNF) pour la période 2016-2021. En tout, 5,1 millions d'euros seront investis pour "la réalisation des appontements destinés à accueillir les bateaux de croisière sur le Rhône et la Saône, ainsi que les conditions d’exploitation des aménagements à venir", indique le Grand Lyon.

"Cette charte est à la naissance de la reconquête du fleuve et de ses aménagements, pour nos concitoyens de la métropole : élément majeur de l’attractivité et de la promotion de nos territoires", a déclaré Roland Bernard, conseiller délégué au fleuve.

Objectif : 400 000 passagers par an

L'objectif de ce protocole d'accord vise aussi "à améliorer la qualité des façades fluviales de la métropole de Lyon et permettra de définir une politique d’accueil des bateaux stationnaires", ont-ils poursuivi. Alors que 26 paquebots naviguent sur le bassin Rhône-Saône en 2016, ces aménagements pourraient permettre d'en accueillir une trentaine en 2020, soit 400 000 passagers par an, et de développer "les croisières locales et le transport de passagers pour répondre aux attentes des habitants comme des touristes", explique la métropole.

Au total, sur les 5,1 millions d'euros, VNF apportera 4,2 millions et le Grand Lyon 900 000 euros. "Sur l’ensemble du mandat, la métropole de Lyon investira 4 millions d’euros sur le domaine fluvial", conclut cette dernière.

3 commentaires
  1. Blog lyonnais - mer 14 Déc 16 à 15 h 26

    Une chic idée ! J'ai eu l'occasion de faire du tourisme fluvial il y a quelques jours, en louant une péniches sans permis, et nous avions tous reveti un costume de licorne pour l'occasion.. De gros fou rire chez les riverains et sur le bateau 😉

  2. inesP - jeu 15 Déc 16 à 16 h 21

    Créer des appontements plus proche de Bellecour (rive droite du Rhône vers l’Hôtel Dieu) semble assez facile et permettrait aux plaisanciers d'aller en ville sans prendre des bus. Gros avantage pour Lyon.

  3. FOurs - jeu 15 Déc 16 à 20 h 17

    Je me demande à qui sont destinés ces aménagements… -aux grosses compagnies dont les retombées économiques sur la ville sont minces ou -aux voyageurs individuels comme l'attendent les 2 lecteurs précédents ??

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut