La baisse du chômage s'accentue au mois de novembre en région (-1,4 %)

Après une légère hausse en octobre (+0,5 %), le nombre de chômeurs de catégorie A repart à la baisse en région Auvergne-Rhône-Alpes, avec 385.670 demandeurs d'emploi.

Le chômage repart à la baisse en région Auvergne-Rhône-Alpes. Après une forte baisse en septembre (-2,5 %) et le léger reflux d'octobre (+0,5 %) la tendance à la baisse se confirme sur les trois dernier mois. "Fin novembre 2016, en Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 385 670", indique la préfecture.

Sur les trois derniers mois, la baisse se chiffre à -3,3 %, soit 13.260 personnes, et à -3,5 % sur un an. En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A baisse de 0,9 % en novembre (-3,1 % sur trois mois et –3,4 % sur un an). Mais ces bons scores sont contrbalancés par l'augmentation, légère, du nombre total de demandeurs d'emplois (catégories A, B, C). Sur cette tranche de population le nombre de chômeurs progresse de 0,4 % en novembre (-0,9 % sur trois mois et +0,9 % sur un an).

Forte baisse dans l'Ain

Au mois de novembre dans le Rhône, la baisse du nombre de chômeurs de catégorie A est sensiblement la même que sur le reste de la région, avec une diminution de 1,3 % (-3,9 % sur trois mois et -3,4 % sur un an). Dans la métropole ce nombre baisse de 1,5 % en novembre (-3,8 % sur trois mois et -3,5 % sur un an).

Dans l'Ain, le chômage baisse fortement en novembre, avec une chute de 2,1 % (-4,8 % sur trois mois et -1,7 % sur un an). En Isère le nombre de chômeurs de catégorie A diminue de 0,8 % seulement en novembre (-2,4 % sur trois mois mais -4 % sur un an). Dans la Loire, ce nombre chute de 1,3 % en novembre (-2 % sur trois mois et -3,2 % sur un an).

Diminution partout sauf en Ardèche

Allier : -1,7 % (-3,2 % sur trois mois et -4,7 % sur un an).

Ardèche : +0.6 % (-2,5 % sur trois mois et -1,3 % sur un an).

Cantal : -1,3 % (-2,7 % sur trois mois et -4,9 % sur un an).

Drôme : -2,2 % (-4 % sur trois mois et -4,2 % sur un an).

Haute-Loire : -2,5 % (-4,4 % sur trois mois et -5,7 % sur un an).

Puy-de-Dôme : -1 % (-2,9 % sur trois mois et -3,9 % sur un an).

Savoie : -2,9 % (-4,8 % sur trois mois et -3,2 % sur un an).

Haute-Savoie : -1,4 % (-2,8 % sur trois mois -3,3 % sur un an).

à lire également
Photomontage © Lyon Capitale
Pourquoi un effondrement de la société telle que nous la connaissons est-il probable avant 2050 ? Alors que les alertes d’experts et de scientifiques sur l’état de la planète et de l’économie mondiale sont sur la table, Lyon Capitale dresse un état des lieux à l’échelle de Lyon et sa région. Pour les théoriciens de l’effondrement, ces alertes sont pensées comme un ensemble, avec des répercussions les unes sur les autres.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut