Salle de prière de la uillotière

“La Guillotière à Lyon, c’est vraiment Molenbeek”

Le journaliste Alexandre Mendel (Valeurs actuelles, Midi Libre, La Réforme) a été l’un des premiers à s'intéresser au départ des jeunes de Lunel pour l’État Islamique. Il publie aujourd’hui La France djihadiste (Ring), un état des lieux de l’islam radical. Une enquête de terrain au style décomplexé sur les “Molenbeek français” – où Lyon figure en bonne place – malheureusement un poil desservie par un penchant excessif pour la provocation et le pamphlet. Entretien.

Lyon Capitale : Quel a été le point de départ de votre enquête ?

Alexandre Mendel ()

©Tim Douet

Alexandre Mendel  : Il a fallu attendre les attentats de novembre 2015 pour que le grand public entende parler de Molenbeek. Moi je connaissais Lunel, car je suis originaire de là-bas. Sur une ville de 25 000 habitants, 25 personnes sont parties faire le djihad. C'est le plus gros ratio d’Europe. J'ai voulu savoir s'il y avait d'autres Lunel en France. J'ai donc effectué un tour de France.

Le titre de votre livre est parfaitement explicite. Avec une punchline provocante : “En ce moment, à quinze minutes de chez vous”...

Oui, car une partie de la France soutient, au moins intellectuellement, l'État Islamique. Les experts ont du mal à savoir quelle est la ville la plus salafiste de France, entre Lyon et Marseille. À Montpellier, par exemple, vous voyez beaucoup moins de salafistes, car 80 % des personnes de confession musulmane sont d’origine marocaine et ont conservé le rite malékite. A contrario, dans une ville comme Lyon, vous avez des Turcs, des Marocains, des Algériens, des Tunisiens, et une emprise salafiste très forte qui a réussi à unifier.

Si on devait croquer une carte de la France djihadiste...

En fait, on retrouverait les endroits où il y a eu le plus de perquisitions et de mosquées fermées. Il y a Lyon, Toulouse, Nice, les Hauts-de-Seine, les Yvelines...

Quand je suis venu enquêter à Lyon, on m’a raconté cette histoire de la perquisition de la salle de prière de L'Arbresle. Une semaine avant, Cazeneuve avait annoncé que les mosquées dites radicales seraient perquisitionnées. Qu’ont fait les gars de la mosquée de L'Arbresle  ? Ils ont fait des sacs-poubelle pendant deux jours et ils ont attendu la police les mains dans les poches. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi les flics n’ont pas interrogé les voisins.

Vous parlez de “terre salafiste” pour évoquer le quartier de la Guillotière à Lyon... Lyon Capitale a mené une enquête sur le quartier. Il y a effectivement des poches islamiques, mais de là à généraliser un territoire entièrement salafiste...

Salle de prière de la uillotière ()

Rue Sebastien Gryphe lyon 7e

Je ne suis pas d'accord. Là, c’est vraiment Molenbeek, avec ses salles de prière, ses librairies coraniques, ses femmes entièrement voilées. C'est même peut-être pire, car Molenbeek est assez fliqué et, à ma connaissance, la Guillotière n’est pas aussi surveillée. À la salle de prière de la rue Sébastien-Gryphe, l'imam appelle ses coreligionnaires à faire leur hijra. J’ai aussi fait beaucoup de shopping dans le Dubaï Center [une galerie marchande musulmane, NdlR] et j’ai été étonné par le nombre de bouquins interdits dans pas mal de pays arabes, dont ceux de Qaradawi [théologien de référence des Frères musulmans, recherché par Interpol, interdit d'entrée aux États-Unis, en France et au Royaume-Uni, NdlR]. Il appelle à la guerre sainte et à la haine des mécréants, des Juifs en particulier. Et Dubaï Center a pignon sur rue.

Vous dites, pour conclure, que les cas sociaux c’est nous...

Le cas social, c’est de se prendre pour une victime. Nous ne sommes que des victimes, on ne répond pas. On est en temps de guerre, on fait des prisonniers de guerre ? On laisse les imams courir. Un haut gradé lyonnais de l'État Islamique comme Farid Melouk, en couverture de Lyon Capitale, pourquoi un mec comme ça reste dehors ? On est dans un état de guerre, sans réponse appropriée et proportionnée. Le jour où on arrêtera de se saouler de slogan, de larmes, de défilés, ce jour-là les djihadistes commenceront à avoir la trouille. Pour le moment, ils se marrent.

L’intégralité de cet entretien avec Alexandre Mendel est publiée sur le site partenaire Le Lanceur

à lire également
Noël approche et les marchés de Noël vont pulluler en France dès les prochains jours. Autour de ces nombreux marchés, la question de la sécurité revient beaucoup. Qu’est-ce qui est mis en place à Lyon ?
21 commentaires
  1. romain blachier - 14 septembre 2016

    Que ce journaliste parisien vienne faire du terrain avec moi. Dites la presse de droite droite (Valeurs Actuelles) faut savoir : On peut pas être ET un quartier de hippies qui boivent des canettes de bière en bouffant du saucisson ET un quartier de bobos buveurs de vin naturel en mangeant du jambon bio ET une terre islamisée. A un moment faut savoir.

  2. tontondubled - 14 septembre 2016

    Bonjour,Je suis moi même journaliste à Contre-valeurs d'Autrefois, le Nord Occupé et le Désordre.Après une très longue enquête et un très long état des lieux il me semble que sur Molenbeek 99% des Maghrébin sont Marocain.

  3. Jean Jaurès - 14 septembre 2016

    La Guillotière, c'est plusieurs micro-quartiers (sur le 3ème et le 7ème)... mais en terme de visibilité et d'occupation du terrain, et comparativement, les Islamistes s'y étendent... Ce n'est pas rendre service à ses habitants ni à la ville que de minimiser l'extension de cet obscurantisme, les ouvrages que l'on peut voir en vitrine par exemple sont plutôt inquiétants. Cette situation ne fait pas honneur aux élus de Lyon qui s'en accommodent (commentaire de Blachier, Adjoint de Collomb). Et si vous voulez manger du saucisson et boire du Beaujolais, cachez-vous un peu quand même! C'est au Mac-do de la Guillotière qu'un brave père de famille avait eu la mauvaise idée d'y faire une pause un après-midi de Ramadan, il fut agressé et laissé pour mort, et depuis, ses enfants de l'ont jamais revu.

  4. Papy - 14 septembre 2016

    Valeur Actuelle est un média d'extrême droite, et lyoncapitale relaie ça tranquille, l'air de rien...J'habite à la Guillotière depuis 12 ans, je peux vous dire que son enquête est totalement bidon. Il vit sur la peur, l'angoisse est son fond de commerce. Il n'hésite pas à tordre la réalité pour faire peur.

  5. Jean Jaurès - 14 septembre 2016

    Papy, ce qui doit faire peur c'est qu'un discours basé sur la superstition et la haine soit diffusé tranquillement dans une ville qui a pris son essor à la Renaissance... Ce journaliste confond sans doute une partie de la Guillotière avec tout le quartier et c'est vrai qu'on y trouve des endroits agréables. Pour ma part, je le fréquente depuis...50 ans. Il y a de la diversité depuis longtemps, et ce n'est pas un problème. En revanche, l'irruption d'une population qui fait sécession avec les valeurs de la République est un problème majeur pour notre société. Papy! Il est temps de vous acheter des lunettes, vous devenez aveugle!

  6. Aurélien W. - 15 septembre 2016

    L'article est quand même dans l'exagération, beaucoup même. Que certaines zones du quartier (qui d'un point de vue géographique est vaste) connaissent de l’incivilité, des problèmes de drogue, de prostitution ok, j'en suis témoins tous les jours.Mais de là à caricaturer l'ensemble du quartier comme un terreau du Djihadisme, c'est y aller un peu fort... Enfin, ça fait vendre du papier, c'est bien pour les journalistes...

  7. romain blachier - 15 septembre 2016

    'Jean Jaurés' : Alors vous ne devez jamais aller à la guillotière. Nombreux sont justement les gens qui boivent du vin sur la place du pont. C'est d'ailleurs parfois un souci puisque il y a pour le coup des gens en été d'ébriété. Si vous y passez à l'occasion (vous verrez ça ne mord pas), appelez moi. Je vous offrirais le saucisson qui va avec. Même qu'on l'achètera dans le quartier. Vous verrez, aucun besoin de vous cacher.

  8. Marine - 15 septembre 2016

    Il n'y a pas que le quartier de la Guillotière qui devient ou qui est à craindre. Vous devriez visiter le quartier de la Duchère, c'est de pire en pire. Ce quartier est entrain de changer mais malheureusement pas de la manière que nos élus le voudraient !!! Tous ces élus qui ont les yeux fermés et qui ne pensent qu'à leur ré-élection !!! Dommage

  9. Jean Jaurès - 15 septembre 2016

    Blachier, merci pour l'invitation! Mais si vous ne voyez pas de problème Place du Pont, c'est parce que vous êtes comme la 'Sainte' Teresa: les pauvres sont indispensables à votre confort spirituel (c'est ce qu'elle a déclaré un jour...). Moi, je souhaite qu'ils soient accompagnés. Pour les radicaux, ils sont plutôt installés dans le 3ème, et ignorer le problème c'est risquer qu'un jour il vous saute à la figure comme c'est arrivé ces derniers temps... Je sais bien qu'à la Mairie de Lyon, le 'droit à la différence', concept éculé et différentialiste, donc raciste, est toujours la doctrine officielle, mais sous les coups de la violence du monde qui frappe à notre porte, ce logiciel sombrera dans le ridicule puis le néant.

  10. Jean Jaurès - 15 septembre 2016

    Et je fréquente le quartier plus qu'à l'occasion... Il y a cinquante ans, je fréquentais déjà la pâtisserie du Cours Gambetta, à deux pas de la Place du Pont (où les promesses du Paradis paraissaient bien pâles par rapport à ce que j'avais sous les yeux...) J'ai vécu longtemps dans le quartier...J'y ai fait mes études, je m'y suis marié, j'y ai eu mes trois enfants, j'y ai même été élu... Et encore aujourd'hui (je vis entre Lyon et l'extérieur de Lyon), j'y passe mes journées, je le traverse à 7h du matin et à 7h du soir... On devrait donc se rencontrer...

  11. Canut - 15 septembre 2016

    Tiens revoilà le troll Jean Jaurès qui profite tranquillement d'un article sur l'islamisme à la Guillotière pour faire tranquilles un hors sujet et distiller sa haine de mère Teresa et des catholiques. La tolérance caractérisée du bobo: à géométrie variable comme les avions

  12. AV69 - 15 septembre 2016

    Sincèrement, c'est une honte de publier un tel entretien. Et même si le journaliste tente de se distancier un tantinet ... 'malheureusement un poil desservie par un penchant excessif pour la provocation et le pamphlet' ? Ah bon ? J'avais pas remarqué.

  13. Jean Jaurès - 15 septembre 2016

    Canut! La haine est un sentiment qui ne m'a jamais animé. Et j'avoue me moquer à l'envi de situations ou de personnalités qui provoquent quelques réactions légitimes. Pour Sainte Térésa, c'est bien cette brave femme qui a déclaré qu'elle ne sait pas ce qu'elle aurait fait de sa vie sans les pauvres... Comme certaines 'catholes' des beaux quartiers d'ailleurs...

  14. romain blachier - 15 septembre 2016

    reBonjour Jean Jaurés,ah d'accord c'est une question politique parce que vous avez élu de Lyon dans un parti différent du mien. Ok. Bon moi je signe de mon vrai nom vous remarquerez. Cela ne doit pas forcément amener à travestir la réalité ou à prêter des intentions à votre contradicteur qu'il n'a pas. Mais après tout c'est votre choix. Quand à la pauvreté dans le 7e, elle est en recul par rapport au moment où vous êtiez élu. Le défi d'aujourd'hui c'est de ne pas faire un nouveau ghetto avec une seule catégorie sociale. Quand je vous dis que vous devriez passer plus souvent dans votre ancien quartier...Bonne journée et donc à bientôt

  15. Jean Jaurès - 15 septembre 2016

    Camarade Blachier! Tu n'ignores pas que le camarade Jean Jaurès , comme le camarade Spartacus (qui poste sur le forum de Lyon Mag) est membre du même parti que toi! En ce moment même, je suis à la Guillotière et dans un moment je remonterai la Grande rue...de la Guillotière, comme tous les jours (je suis propriétaire à Lyon 7ème et à l'extérieur de Lyon...). RV sur LyonMag (article sur Bret qui dit de Macron qu'il pourrait au mieux être directeur de Sciences-Po). Dans mon commentaire, je fais savoir que je réclamerai prochainement la démission de Gérard Collomb (du PS)! A moins que celui-ci me devance et la transmette avant la prochaine réunion de section du PS... Et je donne RV le 22 septembre à 19h à tous les Lyonnais qui veulent préparer 2020! Jean-Marc Chaffringeon

  16. Jean Jaurès - 15 septembre 2016

    Quant à la pauvreté, je ne suis pas pour ma part localo-centré! Je consulte les chiffres les plus fiables, ceux de la Direction Générale des Impôts qui nous apprennent que les écarts géographiques de revenus au sein de la Métropole se sont accrus depuis le début des années 2000! Mais tiens, camarade, si je ne m'abuse, n'est-ce pas concomitant avec l'arrivée à Lyon du camarade Collomb, vassal du suzerain Macron?

  17. patriceB - 15 septembre 2016

    Jean JAURES, je lis régulièrement vos commentaires et j'avoue que j'ai beaucoup de mal à vous suivre et à comprendre le fond de votre pensée. Maintenant que vous avez signé de votre vrai nom, je comprends mieux. signé = un ex du local de la rue des Verriers

  18. Jean Jaurès - 15 septembre 2016

    Tant mieux! C'est vrai que j'ai adhéré au PS il y a près de 30 ans, et puis je l'ai quitté, effpensant qu'il avait

  19. Jean Jaurès - 15 septembre 2016

    ...effaré, après avoir compris qu'il trahissait toutes les promesses de la République. Avec d'autres anciens socialistes, j'ai alors tenté de reconstruire un discours plus cohérent, c'est pas encore la victoire mais on avance. Il y a 20 ans, je terminais mes discours par 'Vive la République, Vive la France' et on me traitait de fasciste. Et aujourd'hui, la camarade Belkacem fait de même... Depuis le début des années 2000, je soutiens Valls... Je ne partage pas tous ses avis mais sur l'essentiel, il est plus lucide que tous les autres. Et on avance aussi: il a fait 6% aux dernières primaires, et dans certains sondages, son score s'élève aujourd'hui à 35%... Et pour la forme de mes commentaires, comme dirait Manuel, on est en guerre! Et en guerre, on ne prend pas de gant!

  20. guidoline - 16 septembre 2016

    Ainsi, la Guillotière serait vraiment Molenbeek ? Mais Molenbeek serait-elle vraiment la Guillotière ? Se poser la question dans l'autre sens permet tout de suite de relativiser.

  21. jojodelyon - 19 septembre 2016

    bonjour, je reside a guillotière depuis 1989; je suis une femme, j'y habite encore et ca fait 15azans que je demande a demenagé. ceux qui passent dans ce quartier ne font qu'y passer. moi j'y vis, j'y fais mes courses. ceux qui disent que ce monsieur ment, je vous invite a y venir 2 ou 3 jours et vous constaterze qu'on est pas loin de devenir un molenbeek. visiter la rue paul bert , quartier sale, insécurisé, personne dehors a partir de 21h, allez interwiwer les commercants et les riverains qui EUX y habitent faitent un tour vers la fosse aux ours ou sur les berges du pont galienni plus d'infos suis la

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut