Flash infos du matin

Lyon III (1). Une vingtaine de membres du conseil d'administration se sont rassemblés mardi devant l'université pour protester contre le report de l'élection du nouveau président.

Lyon III (2). Le tribunal administratif a rejeté le recours déposé par le doyen de droit Fulchiron et d'autres membres du CA, au motif que l'élection présidentielle reportée peut encore être organisée avant le 31 juillet.

Incendie. Un feu a détruit les locaux et une quinzaine de véhicules de la casse de d'Ambérieu-d'Azergues. Plusieurs départs de feu ont été relevés. La thèse de l'incendie criminelle est donc privilégiée.

Première. Lyon 1 crée la première fondation d'entreprise rattachée à une université. En cinq, elle devrait permettre de lever 10 millions d'euros de fonds supplémentaires.

Justice. Dans le procès des proxénètes roumains : une des filles mise sur le pavé a dénoncé à la barre les agissements de son ancien " souteneur ". L'audience continue aujourd'hui.

Escroquerie. En formation en alternance au Crédit Lyonnais, deux jumeaux ont réussi à débiter 42 000 d'un compte d'un client pour se faire livrer des pièces en or. Ils viennent de se faire pincer.

Parking. Le parc Lyautey de 725 places a déjà 9 mois de retard. Il n'ouvrira pas avant le mois de juin 2008.

Inauguration. Chronopost lance ce mercredi son nouveau " hub " (plateforme, en Français) qui doit à terme traiter 46 000 colis par jour.

Consommation. Les 2,2 millions d'habitants de la grande couronne lyonnaise consomment plus. Une enquête de la CCI révèle qu'ils ont dépensé 11 milliards d'euros en 2006 contre 9,1 en 2001.

Circulation (rappel). Jusqu'au 6 juillet, le tunnel sous Fourvière est fermé de 21h à 6h du matin.

Météo. Le soleil du matin pourrait s'avérer un brin farceur : des ondées sont attendues dans la journée.

Les faits divers d'hier et de la nuit

Vol à la portière. Ça s'est passé avenue Foch (Lyon 6e). Une dame était assise dans une voiture, côté passager. Un individu à l'arrière d'un scooter a profité de l'arrêt du véhicule à un feu rouge pour ouvrir la portière et dérober le sac à main de la dame.

Menace de mort. Deux personnes actuellement écrouées à la maison d'arrêt de Villefranche ont été entendues pour des menaces de mort réitérées sur un autre détenu. Ils sont présentés au parquet aujourd'hui même. Leur peine pourrait être rallongée.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut