Jean-Louis Touraine, président de France Transplant
Jean-Louis Touraine, président de France Transplant, sur le plateau de l’émission télé « 6 minutes chrono » de Lyon Capitale

"900 patients meurent chaque année faute de dons d'organes" Jean-Louis Touraine, président de France Transplant

Le sujet est encore tabou. Pourtant, le nombre de malades inscrits sur la liste d’attente excède 20 000  et le nombre annuel de greffes d’organes est compris entre 5 000 et 7 000. Président de France Transplant, le Lyonnais Jean-Louis Touraine est l'invité de "6 minutes chrono" pour expliquer ce ratio négatif.

Parmi les 25 000 patients en attente d'une greffe, plus de la moitié ne pourront vraisemblablement pas recevoir le traitement escompté.

Alors même que 8 Français sur 10 sont d'accord pour que leurs organes soient prélevés à leur décès.

A l'occasion de la Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs, mercredi 22 juin, "6 minutes chrono" a invité, pour en parler, Jean-Louis Touraine, président de France Transplant et ancien chef de service de transplantation et d'immunologie clinique de l’hôpital Edouard Herriot.

"Il y a une grande difficulté à ce que la pédologie soit suffisamment faite pour que les gens connaissent les conditions des transplantations et des prélèvements d'organes." regrette-t-il. 
Et de scander que "900 patients décèdent chaque année en France faute de dons d'organes, sans compter tous les malades retirés des listes d'attente car leur état de santé ne leur permet plus, après 10 ans, de subir opération chirurgicale".

 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut