HCL

32,08 % des médecins urgentistes en grève aux HCL

Près d'un médecin urgentiste des HCL sur trois suit le mouvement de grève national ce lundi, à l'appel de l'association des médecins urgentistes de France et de la CGT.

Alors que les médecins généralistes et spécialistes entament leur mouvement de grève ce mardi, les urgentistes ont débrayé dès ce lundi.

L'association des médecins urgentistes de France, à l'initiative du préavis de grève illimité, annonce 80 % de grévistes au niveau national. À Lyon, les HCL annoncent seulement 32,08 % de médecins urgentistes en grève.

Ce midi, la ministre de la Santé Marisol Touraine, à la sortie du conseil des ministres, a annoncé une sortie de crise et la levée du préavis de grève. Une annonce aussitôt démentie par Christophe Prudhomme, porte-parole de l'AMUF, expliquant que "ce n'est pas une ministre qui décidé de l'arrêt d'une grève" et appelant à "respecter les règles du dialogue social".

Les urgentistes réclament une réduction de leur temps de travail hebdomadaire et que celui-ci soit plafonné à 48h hebdomadaires maximum (comme fixé par la législation européenne), ainsi que le paiement des heures supplémentaires au-delà de 39h.

Un projet d'accord a été transmis aux urgentistes par la ministre et une décision sera annoncée dans la soirée quant à la suite du mouvement.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut