mdfrjleonegdlyon

25 000 euros manquent à la Maison du fleuve Rhône

La Maison du Fleuve Rhône installée à Givors depuis 1988 et placée en redressement judiciaire depuis août, recherche toujours 25 000 euros pour survivre. Elle doit les réunir avant le 20 janvier.

C'est un lieux de référence qui s'apprête à disparaitre si l'on ne fait rien. La Maison du fleuve Rhône, structure unique en France, qui travaille sur le Rhône à partir des sciences sociales appliquées à l'histoire, l'économie et l'environnement, labellisée "ethnopôle" par le ministère de la culture, est menacée de fermeture. Ses missions de recherches et de pédagogie, ainsi que ses études pour le compte des collectivités territoriales pourraient disparaître l'année prochaine si la barre financière de l'association n'est pas redressée.

Placée en redressement judiciaire, il manque toujours 25 000 euros à l'association qui préside à la Maison du fleuve pour survivre. Un appel aux dons a été lancé sur le site Internet de l'association, accessible en cliquant ici. Les partenaires et les particuliers peuvent y participer. 3 de ses salariés ont déjà été licenciés, et le centre de documentation a été fermé. Restent 9 salariés qui risquent de ne pas passer les fêtes sereinement tant que la Maison ne sera pas sauvée.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut