Coups de cœur 2
DR

Les stars lyonnaises du GaultMillau

GaultMillau 2011 ()

DR

Qui sont les chefs cuistots en vogue selon le Guide Jaune ? Nous vous les donnions en avant-première le 26 octobre, le GaultMillau sort quant à lui ce jeudi, (sortie en librairie le 28 octobre).

Qu'on le veuille ou non, les toques ont moins la cote que les macarons.

En langage courant, GaultMillau est moins médiatique que Michelin. Bref, des deux grands guides culinaires français, le pneumatique remporte la palme. Pourtant, pourtant... une rubrique tient particulièrement à coeur le guide Jaune : Les Grands de demain. A savoir les jeunes chefs qu'ils dénichent comme de véritables talents.

Dans l'opus 2011 du GaultMillau, parmi les 6 « futurs grands », se retrouve Didier Goiffon, du restaurant La Marelle, à Péronnas, dans l'Ain. « Au pays de Brillat Savarin, la table de Didier Goiffon est aujourd’hui autant un rafraîchissement qu’une référence. Passion du terroir, des produits, mais aussi forte personnalité dans des présentations malignes et actuelles, le chef connaît et maîtrise son registre ».

Didier Goiffon, chef de La Marelle ()

DR

Jérôme Faure, de la table Le Bois Fleuri, à Corrençon-en-Vercors, en Isère (2e rang, 1er à gauche, avec les lunettes), décroche quant à lui le titre de « Jeune Talent ». « On sent poindre dans cette maison montagnarde chaleureuse et actuelle un souffle tonique. Le chef aime sa région et l’honore par des assiettes pleines d’imagination sur les mariages terre-mer et sucré-salé ».

Mathieu Rostaing-Tayard, du restaurant Le 126, fait aussi (et encore) parler de lui en décrochant la mention découverte (repéré fin 2008 par la rédaction de Lyon Capitale...) et coup de coeur du GaultMillau. On compare même son style à celui des stars parisiennes que sont Inaki Aizpitarte du Chateaubriand (Paris 11) et Petter Nilsson de La Gazzetta (Paris 12).

J.-F Mesplède reprend du service

Plus localement, Jean-François Mesplède a repris les rennes du guide Lyon Restaurants, après son absence pour cause de rédaction en chef du Guide Michelin.

LR Couverture ()

DR

On approuve le choix de ses 3 coups de coeur : Olivier Paget à L'Ame Soeur (Lyon Capitale novembre 2010), à gauche, Guy Lassausaie pour son restaurant éponyme (Lyon Capitale mars 2009), complètement à droite, et Arai Tsuyoshi Au 14 février (Lyon Capitale juin 2010).

Coups de cœur 2 ()

DR
1 commentaire
  1. jerome manin - 25 octobre 2010

    C'est autre chose que le petit paumé...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut