La Pyramide
©Tim Douet

Le mythique hôtel-restaurant La Pyramide change de siècle

Le Relais & Châteaux La Pyramide (Vienne, Isère) vient de s'offrir un lifting complet. Après la rénovation intégrale du restaurant gastronomique en 2012, c'est au tour de l'hôtel d'être passé entre les mains du décorateur Régis Dhô.

La Pyramide ()

©Tim Douet

Lampes tactiles, connectique dernier cri, boutons de lumière Swarovski, robinetterie Putman pour Christofle, peintures sur soie, tissus de chez Bisson Bruneel, portes en verre avec inclusion de tissu de la Miroiterie de Chartreuse, baignoire et vasque de salle de bain en céralite (fibre de verre, béton de synthèse et gel coat teinté), sanitaires by Starck, literie recouverte de cashmere signée PerDormire (la référence italienne), bibliothèque spécialement créée par Gallimard...

Quand Patrick Henriroux et Régis Dhô se rencontrent, ça fait des étincelles. Le premier est cuisinier, le second décorateur et architecte d'intérieur.

De leur collaboration est née La Pyramide version XXIe siècle. Après l'accueil et la réception, ainsi que l'ouverture du restaurant aux lignes épurées PH3 en 2009, et la solaire réhabilitation du restaurant gastronomique en 2011, La Pyramide vient d'achever sa dernière mue avec la rénovation complète de l'hôtel, ouvert en 1988.

La Pyramide ()

©Tim Douet

Dix neuf chambres entièrement détruites et reconstruites dans une version à la fois sobre et contemporaine. Le moins qu'on puisse dire c'est que Patrick Henriroux n'a pas regardé à la dépense. La SAS familiale qui détient La Pyramide a déboursé un peu plus de 2,3 millions d'euros pour la rénovation complète de l'hôtel. Il aura fallu deux ans de réflexion et quatre mois de fermeture pour faire table rase du passé.

Un passé glorieux puisque La Pyramide fut considéré, pendant plusieurs décennies, comme le restaurant le plus prestigieux du monde avec le chef le plus célèbre du monde, le géant Fernand Point.

Table rase du passé ? "On a conservé quatre appartements dans le style d'avant pour nos clients habitués, pour un passage en douceur" explique Patrick Henriroux. Et d'ajouter sa formule favorite : "il faut toujours travailler sans oublier, mais sans oublier d'être au goût du jour".

La Pyramide ()

©Tim Douet

D'un point de vue visuel et stylistique, l'hôtel était effectivement le chaînon manquant de La Pyramide pour changer de siècle. "Il fallait donner une osmose aux lieux, pour ne pas être "tanké" uniquement sur la gastronomie. Le but est d'offrir une expérience globale aux clients".

Dès le mois de juin, retrouvez La table mythique de Lyon Capitale consacrée à La Pyramide.

La Pyramide, c'est :

1 restaurant gastronomique ** Michelin

1 restaurant PH3

Entre 64 et 160 euors le menu

soit 40 000 clients par an

4 appartements

19 chambres

soit 3 800 nuitées par an

240 euros la nuit

1 commentaire
  1. Robes Pierre - sam 23 Mai 15 à 18 h 29

    Comparons à la folie des palaces , 240 € la nuit c'est autant dire cadeau. ceci permet de s'offrir un repas dans une des meilleures tables .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut