Gérard Collomb
Gérard Collomb © Tim Douet

Villeurbanne ville la mieux gérée de France, Lyon 20e

Le Point vient de publier son palmarès des villes les mieux gérées de France. Un classement trusté par Villeurbanne, qui s'impose avec une note de 9/10. Lyon arrive 20e.

Villeurbanne serait la ville la mieux gérée de France. C'est en tout cas ce qui ressort du palmarès du Point. En effet, le magazine a détaillé les finances des grandes villes de France de plus de 100 000 habitants, en intégrant les comptes de la commune et ceux de l'agglomération, mais rapportés par habitant. Six critères ont été retenus et ont fait l'objet d'une note : la dette, la capacité à la rembourser, les dépenses d'équipement de la ville, les charges de personnel, la rigidité structurelle (marge de manœuvre financière une fois toutes les charges payées) et le niveau des impôts locaux.

A ce petit jeu, c'est donc Villeurbanne, 20e ville de France en nombre d'habitants (142 552 habitants), qui se hisse en tête, avec une dette par habitant de 1 029 euros, une solvabilité jugée à 8/10, des dépenses d'équipement de 658 euros et des charges de personnel évaluées à 581 euros par personne et par an. La rigidité structurelle obtient l'excellente note de 9. Enfin, cerise sur le gâteau, les impôts locaux (hors entreprises) sont parmi les plus faibles, à 545 euros. Ce qui donne une moyenne générale de 9/10.

Lyon en milieu de tableau

Dans ce même palmarès, Lyon n'est pas plus cancre que bon élève et navigue entre deux eaux dans le ventre mou du classement, à la 20e place. Avec 1 710 euros de dette par habitant, les Lyonnais ne sont pas ceux qui supportent l'endettement le plus lourd avec une solvabilité notée à 6. Les dépenses d'équipement de 571 euros sont notées à 4. L'effort sur les charges de personnel qu'avait évoqué Gérard Collomb à l'occasion de la présentation du compte administratif paye doucement. Avec 776 euros par an et par Lyonnais, le magazine attribue un 7 à la Ville, et un 6 en ce qui concerne la rigidité structurelle. En revanche, sur la question des impôts locaux (696 euros), les auteurs du palmarès se montrent beaucoup moins tendres et attribuent un 4/10.

Parmi les villes de la région, Grenoble et Saint-Etienne ne parviennent pas à faire mieux qu'atteindre la 36e place avec la moyenne générale de 3/10.

Dans le même esprit, le classement des régions place Rhône-Alpes du côté des cancres, en 14e position, avec 4,9/10.

à lire également
La mairie de Villeurbanne © Tim Douet
L’hégémonie socialiste sur Villeurbanne est attaquée de toutes parts. La majorité sortante se disloque. Le maire, Jean-Paul Bret, ne se représente pas et le choix de son successeur a poussé des élus vers La République en Marche. Mais, dans une ville où le béton a coulé à flots sur le mandat qui s’achève, ce sont surtout les écologistes qui pourraient profiter d’une fin de règne compliquée.
1 commentaire
  1. Sophie_Lyon - 21 juin 2013

    Voilà qui ne va pas aider à dégonfler l'ego de Bret 😀 Pourtant Collomb donne des leçons de gouvernance sur les plateaux TV .... rhoooo !!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut