Capture d’écran 2013-12-03 à 16.49.49

Stationnement intelligent : Havard en a rêvé, Collomb le fait

C'est l'une des premières propositions de campagne dévoilée par Michel Havard en juin au moment de la primaire UMP à Lyon, le stationnement intelligent. Problème, Gérard Collomb vient d'annoncer sa mise en oeuvre d'ici 3 ans à Lyon.

Tout nu Michel Havard ? Gérard Collomb vient de lui couper l'herbe sous le pied une nouvelle fois en annonçant lundi, via son adjoint aux mobilités au Grand Lyon, Gilles Vesco, le lancement du programme européen Opticities, à trois mois des municipales.

Concrètement, il s'agit d'un projet lancé par l'Europe en 2012 auquel le Grand Lyon a candidaté. Le Grand Lyon en a été désigné le chef de file en juillet 2012, parmi 50 villes européennes, et le conseil de communauté l'a approuvé le 21 octobre dernier.

Opticities vise à développer ce que la communauté urbaine a déjà commencé à faire avec Optimod’Lyon depuis février 2012, c'est-à-dire développer et tester des applications et des systèmes autour de la mobilité urbaine.

Birmingham à la rescousse

En plus d'une aide financière conséquente (9 millions d'euros), le Grand Lyon et ses partenaires seront mis en réseau pendant trois ans avec 5 autres villes européennes : Madrid, Turin, Göteborg, Wroclaw et Birmingham.

Cette dernière travaille sur un système d’informations en temps réel sur la disponibilité des places de stationnement qui pourrait s'appliquer au Grand Lyon en 2016, s'il est concluant.

Michel Havard, s'il est élu, a promis de s'appuyer sur l'expérience de son collègue UMP à la mairie de Nice, Christian Estrosi, qui teste actuellement un outil de stationnement intelligent, et de l'appliquer à Lyon. Il en a eu l'idée il y a déjà plusieurs années lors d'un déplacement à San Franscico dans le cadre de HQE, plateforme de la construction et de l’aménagement durables.

"Quand les idées sont reprises intelligemment, on ne s'en plaint pas"

Du côté des équipes de Michel Havard, on réagit à cette annonce avec fair-play à trois mois des municipales : "quand les idées de Michel sont reprises intelligemment, on ne s'en plaint pas. En revanche, lorsque le maire en reproduit une pâle copie comme avec le chèque 1er logement qui ne sert à rien ni à personne depuis qu'il a été mis en oeuvre à Lyon, on se dit que c'est bien dommage".

Gilles Vesco répond : "je n'ai pas encore vu le programme de Michel Havard, mais ce que je peux dire c'est que cette politique du Grand Lyon est plutôt le résultat du travail sur le mandat de Gérard Collomb qu'une simple idée. Vous pensez bien que le temps de flécher d'attribuer, de flécher les crédits européens, on n'a pas eu à piquer l'idée de Michel Havard, même si elle va dans le bon sens.". L'adjoint précise par ailleurs vouloir aller beaucoup plus loin que Michel Havard avec Onlymoov' et ses nouveaux outils à terme, et permettre du transfert modal et pas simplement aux automobilistes de se garer.

Michel Havard qui reste bien silencieux sur son projet n'envisage pas de le dévoiler avant fin janvier, tout comme Gérard Collomb.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut