HalleMart

Halle de la Martinière : dernier délai pour l'association

Après un courrier du 15 avril, dans lequel la Ville annonce l’abandon du projet, une dernière rencontre est prévue le 13 mai avec l’association Hall Mart’, qui devra présenter un dossier complet d’ici à juin.

Le collectif Hall Mart’ a appris la semaine dernière par courrier recommandé que la Ville de Lyon mettait fin à leur projet de marché couvert de producteurs locaux. Pour cause, "les informations demandées sur les projets d’architecture et de financement" n’ont pas été fournies, selon Fouziya Bouzerda, l’adjointe au commerce. Pour la dernière rencontre entre l’association et la ville prévue le 13 mai, Gérard Collomb a fixé un ultimatum : "on veut des lettres signées d’investisseurs ou de banques s’engageant financièrement, sinon nous définirons un autre projet".

Un "coup de théâtre"

Le projet de réouverture de la Halle de la Martinière, en suspens depuis 2013, n’était pas inscrit à l’ordre du jour du conseil municipal de lundi, et pourtant il s’est invité sous l’initiative de Laurence Balas (UMP). Demandant au maire des "explications", l’élue souligne que l’association a reçu un "engagement de la part de la métropole et de la région à hauteur de 250 000€" et qu’une "ouverture était annoncée pour l’automne 2016". Les multiples reports du projet sont pour Balas un "coup de théâtre". "Soit ce projet fait les frais de vos relations compliquées avec Madame la maire du 1er, soit vous avez retrouvé des marges d’investissements, soit il s’agit simplement du fait du prince et cela ne nous rassure pas sur votre gouvernance de plus en plus autoritaire."

Manque de dialogue de la ville

"La ville argue que Hall Mart’ ne remplirait pas toutes les conditions requises. Mais pour que ces conditions soient remplies, encore faut-il qu’un réel dialogue s’engage". Nathalie Perrin-Gilbert reproche à la Ville sa "soudaine précipitation de réduire à néant un projet sur le point d’aboutir" alors que le projet a reçu le "feu vert de la métropole" en mars 2015. Hall Mart aurait alors proposé une ouverture en juin 2015, mais pour laquelle elle nécessite l’accord de la ville qui enchaîne les "contradictions".

Le dossier sera discuté à l’occasion d’une rencontre entre l’exécutif et Hall Mart’ le 13 mai prochain.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut