Collomb face à Eldin

Face à Eldin, Collomb révise l’humour des Bronzés

“Bip-bip, pourquoi vous n’êtes jamais entré au gouvernement ?” interroge sur son ton flatteur-moqueur Cyrille Eldin. “Parce qu’ils n’ont jamais fait hop !” réplique Gérard Collomb, référence sans doute au célèbre “bip bip” des Bronzés. Et c’est parti pour un reportage plein d’autodérision.

Gérard Collomb n'a toujours pas sa marionnette aux Guignols de l'Info, dont on connaît la "lyonnophobie", mais il est passé Face à Eldin, sans doute la plus drôle des séquences d'humour politique du moment. "Pas de dérision cette semaine. Je suis allé voir Gérard Collomb. Je l'aime bien, mais avec lui j'étais sûr que ce serait chiant du début à la fin." Sur le plateau de Yann Barthès, Cyrille Eldin commence par une première vanne, qui est aussi l'occasion de passer un message au nouvel actionnaire de Vivendi et donc de Canal+, Vincent Bolloré, qui a regretté sur France Inter qu'il y ait "trop de dérision" sur sa chaîne.

Le maire de Lyon a d'abord droit à tous les jeux de mots sur son nom. Mais c'est sur ses ambitions gouvernementales que Cyrille Eldin trouve "sa" séquence. "Bip-bip, pourquoi vous n'êtes jamais entré au gouvernement ?" interroge-t-il sur son ton flatteur-moqueur. "Parce qu'ils n'ont jamais fait hop !" réplique Gérard Collomb, référence sans doute au célèbre "bip bip" des Bronzés. Et c'est parti pour un reportage plein d'autodérision, où l'on se moque du lever de coude du maire de Lyon, qui n'en parvient plus à articuler "start-up" au comptoir d'un bar des halles Paul-Bocuse. Gérard Collomb se prête volontiers au jeu, relançant son "hop" sur le toit du musée des Confluences et entouré de pompiers.

Faire défiler vers le haut