Emmanuel Imberton CCI
©Elise Julliard

Musée des Tissus : “S’il faut le fermer, on le fermera”

Le président de la CCI Lyon–Saint-Etienne–Roanne a annoncé ce lundi qu’il “n’aurait aucun état d’âme” à fermer le musée des Tissus.

Présent, ce lundi matin, à la conférence de présentation de la liste Medef/CGPME pour les élections consulaires de la CCI Métropole, Emmanuel Imberton a évoqué l'avenir du musée des Tissus.

La survie du musée est un véritable serpent de mer depuis plusieurs mois. Annoncé comme sauvé à plusieurs reprises, il ne semble pourtant pas tiré d’affaire au vu des propos du président de la CCI. "Je n'aurai aucun état d'âme. S'il faut le fermer, on le fermera. On ne peut pas faire plus", a lancé Emmanuel Imberton.

En juillet dernier, le ministère de la Culture, la CCI de Lyon Métropole, la ville de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes avaient annoncé la mise en place de plusieurs solutions pour sauver le musée, notamment la création d’"une association, à l’automne prochain, qui reprendr[ait] le musée des Tissus à partir du 1er janvier 2017”. Mais, pour Emmanuel Imberton, le sort du musée ne lui appartient plus : "La balle est dans le camp de l'État, de la métropole de Lyon et de la région Auvergne-Rhône-Alpes", a-t-il déclaré. Une façon de faire bouger les choses, alors qu’aucune des solutions avancées en juillet ne semble avoir été mise en place depuis et que le dossier n'avance plus.

à lire également
Baisse d’activité, réduction de la production, chômage partiel, télétravail, problème d’approvisionnement, la chambre de commerce de Lyon a reçu le premier bilan de 703 chefs d’entreprises sur les deux premières semaines de confinement.
Faire défiler vers le haut