une 690

Une précision du directeur de la publication

Suite à l’enquête de Slim Mazni parue dans le dernier Lyon Capitale sous le titre «  Quand la corruption gangrène le Grand Lyon », 
Gérard Collomb s’est cru autorisé à déclarer au micro de notre confrère Gérard Angel, vendredi matin sur Radio Scoop : « Je découvre. J’ai l’habitude des titres de Lyon Capitale et je vais vérifier auprès de mes services pour voir s’il y a l’ombre d’une réalité dans les accusations portées, sinon ce sera une calomnie de plus de Lyon Capitale » (sic).

Sur la forme, je ne relèverai pas le terme « calomnies » tant il suffit à discréditer son auteur. Mais sur le fond, il n’y a que deux possibilités :

- soit le président du Grand Lyon n’était pas au courant, comme il l’a affirmé sur Radio Scoop, et c’est grave parce qu’il ne sait pas ce qui se passe chez lui ;

- soit le président du Grand Lyon était au courant, à l’inverse de ce qu’il a affirmé sur Radio Scoop et c’est encore plus grave parce qu’alors il couvrirait les dérives de ses services.

Plutôt que de tenter de discréditer des journalistes qui font honnêtement leur travail, je me permets de conseiller au président du Grand Lyon de changer rapidement de stratégie, de reprendre ses esprits et de ne pas se laisser aller à des facilités de langage. Car dans cette affaire comme dans les affaires précédentes – favoritisme dans l’attribution des postes et des marchés, emploi fictif- nous maintenons et maintiendrons nos informations, tout simplement parce qu’elles sont vraies. Si le président du Grand Lyon pense le contraire et s’il s'estime « calomnié », il peut toujours saisir la justice.

Didier Maïsto, directeur de la publication de Lyon Capitale

à lire également
Pour la première fois depuis le retour de l'ex-ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, Georges Képénékian et David Kimelfeld tiendront une conférence de presse commune à l'hôtel de ville de Lyon. Ensemble, ils feront le point sur la prochaine élection du maire de Lyon. Suivez cette conférence en direct sur Lyon Capitale.
19 commentaires
  1. Lyonnaise - 28 mai 2010

    'Plutôt que de tenter de discréditer des journalistes qui font honnêtement leur travail'Attendez, on parle bien de Lyon Capitale... Le journal qui censure les commentaires ? Qui est en ébullition dès qu'on mentionne le nom de son actionnaire majoritaire ?

  2. Gégé - 28 mai 2010

    Oui, c'est marrant étant donné la tonalité 'de gauche' du journal. La corruption au Grand Lyon, c'est le secret de Polichinelle.

  3. grandlyonnais - 28 mai 2010

    encore elle, la cireuse des pompes du baron, qui la ramène !Si, vraiment, son mentor se sent diffamé, je crois savoir que que tout lui est ouvert pour agir pour faire rétablir la vérité, si par hasard la sienne était différente de celle qui est relatée ici ! Le reste n'est que bruit et pur bavardage !Lyon Capitale, merci de votre refus de faire allégeance à des hommes qui se comportent ainsi (et qui se disent socialistes)

  4. Savonarole - 28 mai 2010

    Gérard Collomb ne supporte pas la presse indépendante: le Progrès à sa botte, La Tribune de Lyon aux ordres, Mag2Lyon soumis. Des journalistes de qualité mais bridés par l'autocensure car il ne faut pas déplaire au potentat local. Il a tout fait pour tuer votre journal lorsqu'il était hebdomadaire en lui supprimant les annonces publicitaires. Un chantage habile, digne de la Russie qui a failli vous couler. Mais vous ne vendez plus aux collectivités des encarts de pub, donc plus de pression de Collomb qui n'a plus que la calomnie contre des journalistes qui font leur travail. Courage, tenez bon, sauvez l'honneur de la presse lyonnaise.

  5. jmcalther - 29 mai 2010

    Collomb a dit qu'il allait vérifier les propos du journal. C'est tout de même louable non que de tenir compte de la presse! @savonarole vous allez bien? Lyon Cap n'est aucunement un journal de gauche, bien au contraire. Ce qui est son droit.

  6. jmcalther - 29 mai 2010

    Pardon c'est 'gage' qui a parlé de tonalité de gauche. Mais Lyon Cap je trouve votre réaction bien excessive:que vous soyez assez peu favorable au maire c'est votre droit, que vous le critiquiez lorsqu'il dit qu'il va tenir compte de votre enquête est surprenant...

  7. Yvan, de Lyon - 29 mai 2010

    Faire l'autruche et adopter une attitude méprisante envers des journalistes professionnels indépendants, à ses limites Monsieur le Président du Grand Lyon !Ce serai cool que vous déposiez plainte pour calomnie !! LYONCAP, serait en mesure de publier les documents en sa possession...

  8. Hugo Makouri - 29 mai 2010

    Quand je passe devant un marchand de journaux il y a deux unes qui me font marrer France dimanche et Lyon capitale. Ce sont les mêmes titres outranciers. Collomb a raison de dire qu on est habitué a la calomnie. A la censure des commentaires dès qu on la dénonce. Ce ne va pas tarder d' ailleurs.

  9. Savonarole - 29 mai 2010

    Si vous n'aimez que les journaux qui flattent Gérard Collomb pour avoir de la pub et des subventions, ne lisez surtout pas Lyon Capitale et je comprends que la presse indépendante vous hérisse. Chez vous, l'amour et la haine semblent très proches à en juger par l'attachement que vous manifestez à Lyon cap en laissant des messages pour déglinguer ce mensuel. Longue vie aux journalistes indépendants qui font leur métier. Eh oui, il y en a encore. Autre chose que certains articles du Progrès rédigés sur les genoux du cabinet de Gérard Collomb.

  10. Hugo Makouri - 29 mai 2010

    Indépendant...

  11. Elyonor - 30 mai 2010

    Dès qu'un article de presse informe de dysfonctionnements d'un parti ou d'une Collectivité - quelque soit le parti ou la Collectivité - nous assistons aux mêmes méthodes. Accusation de diffamation, calomnies, incompétence, des visés... soit des menaces et pressions à peine voilées de cesser de dévoiler leurs combines... puis après quelques jours de discordes de part et d'autre, nous n'entendons jamais plus la suite de ces affaires... Informer les dysfonctionnements, c'est bien, mais continuer d'informer dans le temps sur toutes ces affaires , c'est primordial... pourquoi ne pas lancer une rubrique Suivi Mensuel sur toutes ces affaires honteuses ? Les pressions subies, les courriers reçus, le nom de ces intimidateurs... Je suis convaincu que nous retrouverions derrière ces personnes souvent les mêmes ou les mêmes services...

  12. Hugo Makouri - 30 mai 2010

    @Elyonor Ne vous etes vous jamais demandé si au contraire de ce que certains dénoncent ici, il n'y ait rien dans les dossiers et que ce n'est qu'une façon de faire du sensationalisme sur des cibles faciles. Que ce n'est que Calomnie et diffamation et que comme les politiques ne portent que très rarement les affaires devant les tribunaux les journalistes un peu fainénants s'en donnent à coeur joie sans risque...A chaque 'affaire' de Lyon Cap, il n'y a avait rien derrière, rien...Vous pensez bien que le parquet qui dépend du ministère n'aurait jamais laissé passé une possibilité de reprendre la ville.

  13. sonia - 30 mai 2010

    'Gérard Collomb s’est cru autorisé à déclarer'...je savais pas que collomb devait demander l'autorisation à lyon capitale pour déclarer quelquechose...

  14. vraie gauche - 30 mai 2010

    'C'était mon rêve, c'était Sonia' chantait Patrick Juvet. La langue française est subtile, certes un peu plus qu'une chanson de Patrick Juvet. Mais où sont les femmes ? Avec leur rire plein de larmes ? Quant à Hugo Makouri, il serait intéressant qu'il nous explique ce qu'il n'y avait pas 'derrière' les affaires de Lyon Cap car il semble bien informé. 'Journalistes un peu fainéants', 'politiques qui 'ne portent que très rarement les affaires devant les tribunaux'... Ne serait-il pas un de ces politiques par hasard ??? Il me semblait au contraire que les hommes politiques lyonnais allaient jusqu'à s'attaquer eux-mêmes pour ne pas rembourser l'argent perçu illégalement (n'est-ce pas Monsieur Rivalta ?). Et puis Collomb de gauche, laissez-moi rire ! 'Le parquet qui dépend du ministère'... Oui, certes encore, mais Collomb semble bientôt mûr pour rejoindre Sarko, quand DSK aura dit qu'il n'y allait pas et que GG du coup verra s'envoler ses beaux rêves de ministre... Il est plus facile pour le pouvoir en place d'annexer Collomb, à l'identique de Besson, que de désigner un candidat UMP qui fera le poids : ce sera carrément plus rapide et plus sûr !Lyon Cap, continuez votre boulot ! Ca nous change à Lyon !!

  15. Alfred - 30 mai 2010

    @vraie gauche: ça fait du bien de lire des trucs rigolos comme votre commentaire 🙂

  16. vraie gauche - 30 mai 2010

    Merci Alfred. Et bien le bonjour chez vous.

  17. Hugo Makouri - 30 mai 2010

    @vraie gauche : vous comprenez pourquoi je suis de droite à lire des inepties pareilles...

  18. jmcalther - 31 mai 2010

    @yvan de lyon: vous voudriez que Collomb n'ouvre pas d'enquete interne? Curieux.Pourquoi?

  19. mrpropre - 1 juin 2010

    dans ce service ce n'est pas la première fois que ce genre d'affaire se produit... il en est qui ont été révélées et avérées par des enquêtes administratives qui concluaient à des malversations sous l'ancienne présidence et qui se sont perpétuées sous la nouvelle... comme quoi quand le nouveau président affirme 'qu'il n'y a jamais eu...' qu'il se méfie que ces affaires ne lui reviennent pas en pleine figure comme un boomerang... d'ailleurs de nouvelles révélations ne devraient pas tarder à compléter ce dossier...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut