Forum TAC
© Florent Deligia

TAC : Lyon, capitale mondiale de la sécurité pour 2 jours

Ces 8 et 9 juillet, Lyon accueille le forum “Technology against crime” (La technologie contre le crime), sous le patronage d’Interpol et du ministère de l’Intérieur. Présenté par ses organisateurs comme le Davos de la sécurité, l’événement accueille le ministre de l’Intérieur Manuel Valls ainsi qu’une quarantaine de délégations étrangères. Durant deux jours, le forum TAC sera marqué par diverses conférences et débats sur les liens entre sécurité et technologies.

Ces temps forts sont placés sous le signe de quatre thématiques fortes :
– protéger les droits et les libertés ;
– protéger l’identité ;
– protéger les espaces et les installations publics ;
– protéger les échanges et les frontières.

Présent lors de l’assemblée plénière d’ouverture, Gérard Collomb a rappelé que l’utilisation de la technologie pour lutter contre le crime était une vieille tradition lyonnaise, se référant au professeur Edmond Locard, qui révolutionna les méthodes d’enquête au début du XXe siècle. En 1910, il fonda le premier laboratoire de police scientifique dans les combles du palais de justice de Lyon. Cent ans plus tard, il reste une référence, même si notre monde a radicalement changé.

Les technologies numériques comme Internet ou les smartphones apparaissent aujourd’hui comme des facilitateurs de criminalité, mais aussi des outils pour lutter contre. En pleine affaire Prism, le forum TAC prend forcément un intérêt nouveau, et ces deux jours ne manqueront pas d’être riches en débat sur l’intérêt de la surveillance globalisée pour lutter contre le crime et le terrorisme.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut