Pourquoi Genève réclame la fermeture de la centrale du Bugey

Lisa Mazzone, conseillère nationale de l'Assemblée nationale fédérale suisse et porte-parole des Verts de Genève, est l'invitée de L'Autre Direct. Elle explique la raison de la plainte contre X déposée par la ville de Genève pour mise en danger d'autrui visant la centrale du nucléaire du Bugey dans l'Ain. "Cette vieille casserole doit être arrêtée tout de suite", explique Lisa Mazzone.

Le 2 mars, la ville et le canton de Genève ont porté plainte contre X pour mise en danger délibérée de la vie d'autrui et pollution des eaux auprès du Pôle santé du tribunal de grande instance de Paris. Une démarche qui vise la centrale nucléaire du Bugey dont les collectivités genevoises réclament la fermeture. Lisa Mazzone, conseillère nationale de l'Assemblée nationale fédérale suisse écologiste, était à Lyon ce mercredi à l'invitation des élus EE-LV lyonnais. Elle explique les raisons de l'action en justice des collectivités de Genève  : "notre population est mise en danger par cette centrale qui est à 70 kilomètres de nous (…) Il y a des dysfonctionnements à répétition dans cette centrale. Elle est désuète. Et puis le canton de Genève estime que le nucléaire est une technologie dangereuse (… quand il y a un accident, les rayons nucléaires ne s'arrêtent pas aux frontières".

à lire également
L'autre direct reçoit Marie Brassier de Switch Collective Lyon. Et si vous changiez de vie en trouvant un nouveau travail ou en cherchant plus de sens dans l'actuel ? Avec le programme "Fais le bilan calmement", la start-up Switch Collective va plus loin qu'un simple bilan de compétence. Dans un monde où le bien-être au travail et […]
3 commentaires
  1. FEFI - 23 mars 2016

    Un peu facile à dire surtout quand on sait que les maisons Suisses doivent avoir leur abris antiatomique?

  2. Robes Pierre - 23 mars 2016

    Dès que vous serez parfaitement transparents sur le secret bancaire la France prendra, peut être votre requête en considération , les malversations financières ont d'ors et déjà fait plus de victimes que n'en fera jamais Bugey, et sont bien plus dangereux, d'ailleurs existe un organisme chargé de jugé de l'état de nos centrales, en vous acoquinant avec EELV il est évident que votre réclamation était bien orientée. Votre plainte relève de l'émotion savamment entretenue par nos écolos, en aucun cas des faits sont là pour la justifier.

  3. doatyn - 11 avril 2016

    Voilà bien de la politique politicienne uniquement pour se faire ré-élire. des choses qui plaisent aux médias. La suisse a des centrales nucléaires, la plus proche étant à environ 120 Km de Genève. 70 ou 120, ça ne change pas grand chose. Genève devrait aussi porter plainte contre Berne. Cette chère conseillère nationale ne doit pas savoir dans quel sens coule le Rhône, pour qu'une éventuelle pollution de l'eau puisse concerner Genève. En 2014, 38% de l'électricité suisse était nucléaire (source Office fédéral de la statistique). 'Rayons nucléaires' ? Le danger est constitué par les particules radioactives dans l’atmosphère.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut