Havard

Michel Havard, consterné par l'idée du métro de Collomb

Au lendemain de son premier grand meeting de campagne, le candidat UMP-UDI à la mairie de Lyon était l’invité de Christelle Monteagudo ce jeudi 6 février dans L’Autre Direct. Candidat à la mairie de Lyon, “c’est un acte d’amour”, a-t-il dit, passant avec les Lyonnais “un contrat ouvert, positif et aimant”.

Michel Havard s'engage tout d'abord à ne pas augmenter les impôts aux entreprises et aux ménages s'il est élu. "On est arrivé au bout du bout, dit-il. Le matraquage a été tel qu'on est à deux doigts de casser la machine économique." "On a une augmentation suffisante des bases et de la démographie", selon lui, pas besoin donc d'augmenter donc les taxes aux Lyonnais.

“J’espère que les Lyonnais ne seront pas dupes”

Sur la campagne de Gérard Collomb, qui vient de reprendre son idée de créer un nouveau métro à Lyon (entre Saint-Paul et Alaï), le candidat UMP-UDI se dit "consterné" : "Après treize ans et le parcours qu'il a fait, qu'il soit capable d'être dans le mensonge électoral à ce point, c'est consternant", souligne-t-il. "Il m'a expliqué que ma ligne Saint-Paul/Part-Dieu était trop chère, et techniquement difficile".

"L'intérêt c'est que sur le 5e, il a peur de perdre". "J'espère que les Lyonnais ne seront pas dupes et qu'il sanctionneront ce type de pratique et d'attitude politique, qui est une catastrophe."

"100 policiers municipaux" supplémentaires

Sur la sécurité, le candidat UMP à la mairie de Lyon affirme que "la situation devient de plus en difficile" : "les agressions, les cambriolages, repartent à la hausse". En conséquence, il propose "100 policiers municipaux" supplémentaires, "armés" et qui travailleront la nuit. Il propose aussi l'installation de "300 vidéo-protections supplémentaires".

"Un carrefour des parents"

"La famille sous toutes ses formes, c'est la cellule de base de la société", affirme le candidat qui a signé la charte de La Manif pour tous. Il propose pour aider les parents en difficulté de créer "un carrefour des parents". "Très souvent, les problèmes familiaux sont à la source de difficultés scolaires, de problèmes de santé, psychologiques. Il faut absolument aider les parents en difficulté, c'est l'idée du carrefour des parents qui leur permettra de rencontrer des professionnels, de pouvoir s'entraider, échanger et de se sentir plus à l'aise avec leurs enfants".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut