Capture d’écran 2013-06-21 à 17.08.58

Et si le téléphérique s'invitait dans la campagne de 2014 ?

Capture d’écran 2013-06-21 à 17.08.58 ()

Eric Lafond propose un "aérotram" entre Perrache, Fourvière, Croix-Rousse et Tête-d'Or. Georges Fenech et les écologistes l'envisagent aussi pour desservir les reliefs de l'Ouest lyonnais. Le transport par câble combine plusieurs avantages, à commencer par son coût.

C'était la botte secrète de Georges Fenech au moment de sa lancée en campagne dans la primaire UMP, lui qui était supposé ne pas avoir de programme. C'est aussi l'une des alternatives au périphérique ouest avancées par les écologistes, pour desservir l'Ouest lyonnais. Le téléphérique – autrement dénommé transport par câble – fait son grand retour dans le débat public. Il est vrai qu'il sied particulièrement au relief lyonnais.

20 minutes d'un terminus à l'autre

Le dernier à le proposer est Eric Lafond, conseiller d'arrondissement et candidat autoproclamé aux municipales de Lyon. Le centriste s'est largement inspiré des travaux du club de l'Ours (Ouvrage, Urbanisme, Réflexion, Société, un think thank) qui avait présenté des esquisses l'an dernier (voir vidéo ci-dessous). "Contraindre l'usage de la voiture a eu un impact positif. Mais notre conviction, c'est que les automobilistes qui pouvaient faire autrement ont déjà fait autrement", analyse l'élu. D'où l'avantage de son "aérotram" : ne plus impacter les voiries. Il préconise une ligne rocade qui relie notamment les deux collines de Lyon, Fourvière et la Croix-Rousse : Perrache, Saint-Irénée, le cimetière Loyasse, le fort Loyasse, le fort Saint-Jean, le Gros Caillou, la Tête-d'Or/Cité internationale. Une variante possible pourrait être un arrêt à Gorge-de-Loup, pour une desserte du 9e arrondissement et une connexion possible avec le métro D et le tram-train de l'Ouest lyonnais. Les stations seraient positionnées sur les anciens forts lyonnais et sur le toit du centre d'échange de Perrache.

Capture d’écran 2013-06-21 à 18.42.05 ()

Relier les deux terminus prendrait alors, selon l'équipe d'Eric Lafond, 20 minutes – dont 8 minutes entre la Croix-Rousse et Fourvière – tandis que le temps d'attente à chaque station serait inférieur à une minute. Une quinzaine de personnes occuperaient chaque cabine. Le conseiller d'arrondissement envisage d'autres tracés ultérieurs, vers Gare-de-Vaise et la Duchère, vers Sainte-Foy-lès-Lyon ou encore vers Caluire.

Même prix que le prolongement du T1 à Debourg

Le téléphérique présente d'indéniables avantages, à commencer par son prix. Cette ligne au chantier inférieur à un an coûterait 65 millions d'euros selon ses estimations – de son côté le club de l'Ours l'avait chiffrée à 55/60 millions d'euros. A titre de comparaison, le prolongement du tramway T1 de Montrochet à Debourg était prévu pour 64 millions d'euros, tandis que le prolongement du métro B à Oullins était budgété 222 millions d'euros. En revanche, les décideurs doivent s'interroger sur son intégration à la ville. Même si sa physionomie générale peut être élégante, les riverains pourraient se plaindre du passage de cabines au-dessus de leurs têtes ou face à leurs fenêtres, notamment sur le boulevard de la Croix-Rousse où le téléphérique cheminerait. "Les voyageurs navigueraient à 20/25 mètres de hauteur, au-dessus des arbres et des immeubles", explique un proche d'Eric Lafond. Les poteaux, plantés tous les 300 mètres, pourraient être habillés de végétation.

à lire également
lyon turin
D'après le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI), présidé par l'ex-député socialiste Philippe Duron, plusieurs grand projets en matière d'infrastructures de transports devraient être abandonnés ou repoussés de plusieurs décennies. A45, contournement ferroviaire de Lyon ou ligne Paris-Clermont-Lyon, Lyon Capitale fait le point sur les aménagements qui ne verront pas le jour.
4 commentaires
  1. rémi - 23 juin 2013

    Une idée qui fait son chemin et qui semble d'un rapport coût/intérêt assez intéressant. Reste à vérifier l'intérêt des lignes présentées, une ligne Rillieux/Caluire/Part Dieu pourrait être intéressante...à suivre donc !

  2. Sophie_Lyon - 23 juin 2013

    Enfin un projet un peu audacieux pour Lyon, qui pourrait être utile à une majorité de lyonnais ( contrairement à un certain stade ) ! j'adhère !

  3. aegir - 24 juin 2013

    Il y en a partout dans le monde des téléphériques urbains (New York, San Francisco, Medellin...), parfois depuis plus de 100 ans comme à San Francisco, et bien souvent ils sont de fabrication française (Poma).

  4. monavis - 24 juin 2013

    La somme de tous ces projets de téléphériques coûterait moins cher que l''Anneau des Sciences' et serait sans aucun doute plus utile.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut