Capture d’écran 2016-05-19 à 14.26.51

Carrare et Bianca

Le propriétaire de la mythique brasserie des Brotteaux vient d'ouvrir Bianca, un restaurant stylé années 50 chic.

Bianca Terrases de Lyon 2016 © Tim Douet_0034-1 ()

©Tim Douet

La cantine de Giovanni Agnelli dans les années 50.Voilà pour le pitch.

Quand Emmanuel Faucon a confié à l'agence d'architecture d'intérieur Hervé Moreau la tâche de concevoir la déco de son nouvel établissement, aux Brotteaux, il a fallu se creuser les méninges.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le propriétaire de la brasserie des Brotteaux - l'un des plus anciens restaurants de Lyon, qui souffle cette année ses 103 bougies – a mis les petits plats dans les grands. Et n'a pas regardé (ou presque) à la dépense.

Il fallait un restaurant italien chic, comme pouvait être tiré à quatre épingles "l'Avvocato", le très médiatique et mythique patron de Fiat, mais qui reste un lieu simple et accessible du point de vue strictement financier. "Je ne voulais pas d'un endroit branché. Je ne suis pas branché de toute façon. Ce que j'aime, c'est respecter le passé et le moderniser, explique, c'était Emmanuel Faucon. Il ne faut pas que les restaurants deviennent des musées. Ils doivent rester des endroits où l'on vit !"

Zuppa inglese

Bianca ()

Le résultat est à la hauteur : un lieu à la déco très recherchée et des prix aussi légers qu'une zuppa inglese (une génoise fourrée de crème pâtissière et de fruits confits macérés dans de l'alcool). "Pour une fois, on nous demandait de ne pas faire un énième restaurant épuré et standard, explique Hervé Moreau. Au Bianca, on a raconté une histoire et, au final, on a un endroit qui a une âme."

Les sols, en céramique, empruntent au marbre noir et blanc de Carrare, façon palais vénitien. Le bois en ébène de Macassar s'affiche sur les tables, les habillages muraux et le passe de la cuisine, marqueté. Les tapisseries, "beauté idyllique d'une île à l'ombre des palmiers qui invite à réaliser nos rêves de Robinson, à assouvir nos envies de liberté, loin du stress citadin", sont signées Pierre Frey. Les lustres, pour la plupart des prototypes, ont été spécialement désignés par Fabrice Berrux, l'un des 100 créateurs qui comptent selon la revue spécialisée AD. Les dorures, inspirées des années 50, sont dispatchées un peu partout. Les verres viennent spécialement d'une usine italienne, les fauteuils à oreille de plusieurs....

C'est dans ce décor très élégant qu'on peut se régaler de pasta, pizze in pala, antipasti... Pour l'heure en intérieur, bientôt en extérieur, sur la terrasse qui jouxte celle de la brasserie des Brotteaux.

Bianca
1, place Jules Ferry
Lyon 6e
04 78 41 68 10

La Carte

ANTIPASTI
Tomates mozza, burratina fumée, tomates noires de Crimée et basilic - 13,00 €
Salade de fenouil et artichauts poivrade à l'anchoïade - 9,00 €
Poulpe alla Luciana, légumes confits, câpres et olives noires - 11,00 €
Stracciatella di bufala, salade romaine et roquette, parmesan et basilic - 11,00 €
Charcuterie italienne, marmelade orange amère et piment de Sardaigne - 19,00 €

LA PASTA
Raviolis malfatti, ricotta di bufala, zucchini et tomates fraîches - 13,50 €
Papardelles alla carbonara, guanciale di Colonnata - 14,00 €
Bucatini polpetta - 13,50 €
Spaghetti alle vongole veraci - 19,00 €
Rigatoni crema Tartuffon, cèpes et truffes blanches - 21,00 €

SECONDI
Haché de veau Vitello Tonato, gnocchi di patate - 17,00 €
Escalope de veau Milanaise, polenta à la fontina - 22,00 €
Filet de bœuf au pesto, bayaldi de légumes - 25,00 €
Steak de thon alla Trapanese, légumes à la sicilienne - 19,00 €

PIZZA IN PALA
Prima dona : 14,00 €
courgettes, aubergines, artichauts
Margherita : 14,00 €
Tomate San Marzano Dop, mozza fleur di latte et basilic
Tchicho : 14,00 €
Tomate San Marzano Dop, culaccia et mozza fleur di latte
Tartufon : 16,00 €
crème de lard fumé et jambon truffé
Fromage : 15,00 €
Fronyina, gorgonzola et mozza
Mannaggia al lupo : 13,50 €
Tomate San Marzano Dop, persillade et mozza felur di latte

DESSERT
Baba Limoncello, mascarpone à la vanille - 7,00 €
Tiramisu aux griottes Amarena - 7,00 €
Panna Cotta mangue/framboise - 6,80 €
Zuppa inglese, diplomate et crème fouettée - 6,80 €
Fraises gariguette et framboises - 7,80 €

à lire également
1 commentaire
  1. Jeanned - 31 mai 2016

    La carte donne déjà l'eau à la bouche et le cadre, s'il est aussi raffiné que sur les photos, complètera le décor..je le note, à découvrir très prochainement, avec Jules ou les copines! 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut