Parc OL : Aulas et Fautra s'affrontent autour de la bière


Par Razik Brikh et Florent Deligia
Publié le 24/03/2016  à 16:15
Réagissez

Il n'y avait ni bière ni concert pour le match OL – FC Nantes du 19 mars 2016 au Parc OL. Quand Jean-Michel Aulas parle d'une "décision incompréhensible", la maire de Décines, Laurence Fautra invoque la loi.

Grand Stade
© Tim Douet
Grand Stade

La loi est la loi : la vente d'alcool est autorisée dans les stades que dix fois par an. Ainsi, le 19 mars lors du match OL – FC Nantes, il n'y avait pas de bière dans les buvettes du Parc OL. La maire de Décines, Laurence Fautra, n'a pas donné d'autorisation à la vente d'alcool mais aussi au concert. Interrogé par Lyon Capitale / Olympique et Lyonnais à l'issue de la rencontre, le président Jean-Michel Aulas a regretté cette décision : "On n'a pas pu avoir d'explications, nous a-t-il confié. On nous avait dit pour la musique que ça faisait un peu trop de bruits. On a envoyé des spécialistes mesurer et on respecte complètement les normes en vigueur. Pour ce qui concerne la bière, on a appris ça la veille du match. On a tenté de joindre Madame Fautra sans y parvenir. C'est priver les utilisateurs de quelque chose qui permet de bien vivre dans une époque de crise". Le président de l'Olympique lyonnais rajoute : "De la même manière, qu'on embauche 2200 personnes chaque soir de match dont 30 % viennent des communes avoisinantes, on a besoin d'apporter un service qui fasse qu'on puisse assumer notre rôle d'employeur et de pouvoir continuer à donner du plaisir aux gens qui viennent au Parc OL".

Une loi stricte 

Contactée par Lyon Capitale / Olympique et lyonnais, Laurence Fautra donne ses arguments : "La vente d'alcool dans les enceintes sportives est interdite à la base, mais il y a un système de dérogation prévue pour dix matchs par an. Il y a au moins 35 évènements de prévus, on ne pourra pas abonder dans toutes les demandes". La maire explique également avoir reçu de nombreuses plaintes de la part des riverains depuis l'inauguration du Parc OL : "Très rapidement, le club a organisé des événements sur le parvis comme des concerts. Si vous ajoutez ça à l'alcool, ça donne un cocktail détonnant. J'ai demandé à l'OL d'arrêter, mais je n'ai eu aucune réponse. Il ne m'ont pas entendu, je fais appliquer la loi". Laurence Fautra ajoute : "J'ai l'impression de ne pas être écouté par Jean-Michel Aulas, nous n'avons pas eu de contact téléphonique. Je lui ai fait un SMS après la victoire de l'OL sur Nantes, je n'ai même pas eu de réponses". Deux versions donc où Jean-Michel Aulas et Laurence Fautra s'accusent réciproquement de ne pas réussir à établir le contact. 

Parallèlement, l'association Carton Rouge qui s'est positionnée à plusieurs reprises contre le Parc OL encourage les riverains à faire remonter toutes nuisances auprès de la mairie. Sur son site Internet, elle donne ainsi le numéro de téléphone et l'adresse mail d'une "interlocutrice" à la mairie. Selon nos informations, mercredi 23 mars, le président Jean-Michel Aulas et Laurence Fautra se sont à nouveau rencontrés sans qu'on ne connaisse l'issue de cette entrevue. Quant à la bière, la loi est la loi, seulement dix matchs par an… sauf dans les loges où l'alcool est autorisé toute l'année.  

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3.9/5 (13 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.