La nouvelle Halle de la Martinière post-2013


Par Fabien Fournier
Publié le 02/05/2012  à 17:40
1 réaction

EXT FACADE ()

La Ville de Lyon a retenu Les Producteurs du Goût comme gestionnaires du site. Ceux-ci s'engagent à réaliser 1,2 million de travaux, prévoyant notamment une ouverture vitrée sur la place Rambaud. Les Coteaux du Lyonnais investissent les lieux.

A défaut de bio intégral, ce sera un temple de l'agriculture locale et des produits de saison. La Ville de Lyon a officialisé son choix de gestionnaire de la future halle Martinière : ce sera les Producteurs du Goût, groupement rassemblant Saveurs du coin, les coteaux du Lyonnais et Victor Leboulanger (lire ici). Ils travailleront avec une centaine de producteurs locaux, "du département ou des cantons proches". Les articles "seront au juste prix, en limitant les intermédiaires", promet Marie-Odile Fondeur, adjointe au commerce. Les Producteurs du Goût gèreront ce bâtiment érigé en 1838 par un bail emphytéotique de 35 ans. 24 emplois seront créés.
 

FLEURISTE ()

Pourquoi Collomb les a choisis

"Nous avions des difficultés avec cette halle, nous avions donc besoin d'un projet conséquent, fort", rappelle Gérard Collomb. Un appel à projets avait été lancé par la ville l'an dernier. Les Producteurs du goût sont arrivés en tête, devant la coopérative Halle Mart' et le tandem Casino/communauté du goût. Sous la pression des écologistes et des riverains (une pétition avait été lancée), le maire de Lyon avait d'abord écarté l'enseigne de la grande distribution. Il a ensuite retoqué le projet défendu par la Halle Mart', qui proposait un plafonnement des prix et un étiquetage exigeant. Faisant ce choix, il a privilégié l'assise financière : le lauréat s'est engagé à réaliser 1 200 000 euros de travaux. Lesquels serviront surtout à ouvrir la halle sur le quartier, et notamment sur la place Gabriel-Rambaud qui lui fait face.

Les esquisses respectent l'architecture du bâti, qui conserve ses jalousies (volets obliques) et son pigeonnier au sommet. L'ensemble de la face sud est vitrée. Sur son flanc est, une terrasse extérieure. A l'intérieur de la halle, une partie, non visible, sert au stockage et à la production. En entrant, se trouvent sur la gauche l'ensemble géré par Saveur du goût (boucherie, charcuterie, fruits et légumes etc.), au milieu la boulangerie et la restauration rapide, à droite le caviste. Les installations prennent l'allure d'échoppes éphémères, qui contrastent avec l'ancienneté de la structure. Les travaux commenceront en mars prochain pour une ouverture fin 2013 ou début 2014.

ENTREE EST ()

D'autres halles dans Lyon ?

La halle réhabilitée, tout ne sera pas terminé. "Il y a beaucoup de choses à imaginer sur cette place qui ne vit pas assez", estime Pascal Guichard Favrin, représentant des Producteurs du Goût. Gérard Collomb abonde dans le même sens. Mais il attend la rénovation du lycée mitoyen avant de lancer celle de la place. Le maire de Lyon imagine aussi d'autres projets similaires, ailleurs. "Nous devons établir un nouveau rapport entre la ville et la campagne, entre les urbains et les agriculteurs qui entourent les villes", lance-t-il.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
1 commentaire

Encore un entre-soi clientéliste municipal dispendieux qui va finir en eaux de boudin, le modèle lyonnais en somme.

Signaler un abus | le 03/05/2012  à 13:09 | Posté par  jerome manin  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.