Les Identitaires condamnés pour l’occupation d’une mosquée à Poitiers


Par Rémi Martin
Publié le 08/12/2017  à 14:44
Réagissez

5 militants du groupuscule Génération Identitaire et l’association elle-même ont été condamnés ce jeudi à Poitiers : 1 an de prison avec sursis pour les militants et plusieurs dizaines de milliers d’euros à payer pour l’association. Génération Identitaire avait occupé en 2012 la mosquée de Poitiers.

Manifestation Génération identitaire
MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Manifestation Génération identitaire

En 2012, les militants de Génération Identitaire, un groupuscule proche du Front national, étaient montés sur le toit de la mosquée de Poitiers en construction pour y déployer une banderole tout en scandant des slogans jugés anti-musulmans : “Gaulois, réveille-toi, pas de mosquée chez toi!”, “Souviens-toi, Charles Martel!”, “Poitiers, nous sommes les héritiers!” Les militants avaient également détruit des tapis de prière. 

Sur les 70 militants présents ce jour-là, 5 ont été poursuivis par la justice. 4 sont condamnés à 1 an de prison avec sursis pour provocation à la discrimination nationale, raciale et religieuse. Un dernier militant a seulement été reconnu complice. Le procès qui s’est tenu ce jeudi au Tribunal de Grande Instance de Poitiers s’est déroulé dans une grande tension et sous forte protection policière.

24 000 euros de dommage à payer à la mosquée

L’association Génération Identitaire a elle aussi été reconnue coupable et devra verser plus de 24 000 euros de dommages à la mosquée en réparation de la destruction de biens matériels et 10 000 autres euros d’amende. Les prévenus sont par ailleurs condamnés à verser 600 euros aux parties civiles en frais de dédommagement de justice.

Un seul prévenu, Damien Rieu (pseudonyme), était présent pour le procès, accompagné d’Arnaud Martin, président du groupuscule et militant lyonnais. Les deux hommes sont restés silencieux durant le procès. Seul Arnaud Martin a lu, en introduction, un texte accusant la mosquée de liens avec des prédicateurs fondamentalistes. Les 5 prévenus et Génération Identitaire ont décidé de faire appel de la décision de justice et contestent une décision “hallucinante”. Cette condamnation a aussi fait réagir Antoine Mellies sur Twitter. L’élu Front national à la Région a trouvé que "la décision de justice est tout simplement hallucinante" et déclaré que "certains juges sont complices de l’islamisme!"

 

Créé seulement quelques mois avant cette première action de 2012, Génération Identitaire est le mouvement de jeunesse du Bloc identitaire. Adepte de la théorie du grand remplacement et anti-immigration, cette mouvance d’extrême droite est active à Lyon et organise régulièrement des actions et des tractages quand les membres ne se retrouvent pas dans au QG du groupe dans le Vieux Lyon pour des soirées à thèmes. Leur traditionnelle manifestation souvent interdite du 8 décembre, “la marche culturelle en hommage à la Vierge Marie” a été de nouveau bannie par la préfecture.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?