La cérémonie Jean Moulin perturbée par la Manif pour tous


Par Thomas Coudert, Fabien Fournier, Florent Deligia
Publié le 21/06/2013  à 10:46
9 réactions

Ayrault ()
@Florent Deligia / Lyon Capitale

Une vingtaine d'éléments radicaux ont tenté de gâcher la commémoration de la Résistance. L'un d'eux, infiltré parmi les journalistes, a même tenté d'interrompre le Premier ministre. Images.

Ils sont décidément prêts à tout, même à perturber une cérémonie honorant la Résistance. Une vingtaine de militants contre le mariage pour tous, certains arborant les fameux T-shirts aux motifs naïfs, ont perturbé ce vendredi matin la commémoration des 70 ans de l'arrestation de Jean Moulin. Selon notre journaliste sur place, ils ont hurlé des slogans anti-Hollande et sifflé durant le Chant des marais, composé par les premiers déportés allemands.

Ces éléments radicaux ont été maintenus à l'écart par un cordon de sécurité. L'un d'eux a cependant réussi à intégrer incognito le banc de la presse. Et lorsque le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a commencé son discours, il lui a lancé : "Regardez comme ils sont beaux, ces enfants ! [...] eux, ils ont un père et une mère." Le préfet s'est avancé vers lui en personne pour l'arrêter et la sécurité a procédé à son évacuation.

Lire aussi :

Cérémonies perturbées à Lyon,"du négationnisme" pour Carenco

Jean Moulin, la Manif' pour Tous ne regrette pas

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.9/5 (8 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
9 commentaires

Plus personne ne respecte plus rien en France. Ça semble donc difficile de leur jeter la pierre.
Au moment même ou l'on met en prison pour des raisons idéologiques un manifestant de cette cause, l'agresseur à l'arme blanche d'une mère veilleuse a été relâche et est en liberté???

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 13:07 | Posté par  figole  

Article écrit en toute subjectivité socialiste.
On ne lâchera rien qu'Hollande le veuille ou non !!!!!
L'assimilation à l'extrême droite est très facile, aucun lyonnais digne de ce nom n'est dupe.
Vous ne faisiez pas autant les vierges outragées quand la Marseillaise était sifflée au stade de France.

Un appel au respect des valeurs patriotiques et nationales de la résistance: un comble, venant de la génération post soixante- huitarde...

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 13:18 | Posté par  Gégé  

ARTICLE TOTALEMENT MONSONGER.

1° Les manifestants de la MPT ont cessé de faire du bruit quand la cérémonie a commencé. De toute façon ils n'avaient pas le choix, puisque les gendarmes mobiles les avaient parqués dans un coin à l'écart.
2° Ce n'étaient pas des manifestants "radicaux", comme en témoigne les différentes photos sur les réseaux sociaux. Par exemple ici, chez le très partial F. Haziza : https://twitter.com/frhaz/status/348004152527446016/photo/1

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 13:43 | Posté par  PAULUX  

J'ajoute :
3° Ce qui est original c'est que le journaliste HAZIZA en question a lui même, d'une manière extrèmement vulgaire, insulté les manifestants, comme en témoigne cette photo : https://twitter.com/OnLacheraRien/status/348002801047199744/photo/1

4° Cette action était une manière de rendre hommage à Jean Moulin. Il l'aurait approuvé.

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 13:47 | Posté par  PAULUX  

Donc, il y a ici des mecs qui n'hésitent pas à expliquer que "Jean Moulin aurait approuvé cette action".

Super les gars, vous allez jusqu'à parler pour les morts. Vous n'avez décidément honte de rien…

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 14:12 | Posté par  davidavid  

vraiment honteux ! je crois que désormais, la Justice devrait sévir; ça devient n'importe quoi, un vrai terrorisme qu'ils sont les premiers à dénoncer pour tout et rien !
personnellement j'en ai assez de subir ce harcélement d'un groupuscule de nostalgiques de Pétain.
Jean Moulin n'aurait certainement pas approuvé ! il était un Républicain avant tout, respectueux de la République et de ses lois.

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 14:21 | Posté par  Sophie_Lyon  

prof.d'histoire, petite nièce d'1des rares femmes compagnons de la libération, je suis choquée et inquiète de la décision de la justice de condamner à prison ferme le militant lmpt Nicolas. Jean Moulin ne l'aurait pas approuvé. 1943 buts de la France libre « rendre la parole au peuple français ; rétablir les libertés républicaines dans un État d'où la justice sociale ne sera pas exclue (...)" Emprisonner pour manifestation de ses opinions est contraire aux valeurs (et lois) de la république.

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 16:09 | Posté par  lbc-lyon  

le "militant" avait déjà été condamné à du sursis, il était donc en état de récidive, plus rebellion et fausse identité
( pas très courageux au passage ) la condamnation est très logique.
J'espère que la Justice va passer la vitesse supérieure avec ces troubles à l'ordre public, ça suffit, je crois que nous avons tous été assez patients, à Lyon comme à Paris.
Si n'importe quel autre groupuscule faisait la même chose, la droite crierait au scandale et au laxisme du gouvernement.

Signaler un abus | le 21/06/2013  à 16:41 | Posté par  Sophie_Lyon  

Le problème, SOPHIE_LYON, c'est que nous ne sommes pas vraiment ce que l'on appelle un groupuscule. N'oubliez pas les manifestations géantes, qui ont rassemblées des millions des personnes. Il faut vraiment que vous l'acceptiez : nous existons, même si nous ne pensons pas comme vous. Dire que nous sommes un groupuscule, c'est se voiler la face.

Signaler un abus | le 24/06/2013  à 00:44 | Posté par  PAULUX  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.