VOI : un concurrent des trottinettes Lime arrive à Lyon

VOI, concurrent suédois de Lime va lancer ses trottinettes électriques en libre service à Lyon ces prochains jours selon nos informations.

Un deuxième service de trottinettes électriques arrive à Lyon, selon nos informations. Après Lime, voici VOI, un concurrent suédois. Le concept est toujours le même : les trottinettes sont dispersées partout dans la ville, ceux qui veulent les louer peuvent le faire avec une application. Le déverrouillage coûte 1 euro, puis la minute est facturée 15 centimes.

Comme Lime, la recharge des trottinettes est assurée par des auto-entrepreneurs qui viennent les récupérer le soir. Sur son site, VOI les appelle les Hunters, et ils utilisent selon les mots employés par la start-up "Vans, 4X4, voitures et même des vélos-cargos".

La réalité pour l'instant sur ce type de service, c'est que ce sont surtout des véhicules types camionnettes qui sont utilisés par les "juicers" (ceux qui rechargent) et que l'on attend toujours la start-up qui osera afficher un bilan carbone total, de la construction de la trottinette en Chine à sa gestion en France. Les "juicers" étant auto-entrepreneurs, les entreprises ne peuvent dans tous les cas par leur imposer de véhicule propre.

Par ailleurs, selon nos informations, la ville de Lyon est en train d'élaborer une charte de bonne conduite pour les entreprises de location de trottinette comme Lime et VOI, calquée sur celle pour les vélos en libre-service.

à lire également
Les services de location de trottinettes électriques ont envahi les rues de Lyon. Alors que Lime et VOI sont déjà implantées, d'autres opérateurs arrivent. Pensez-vous qu'il y a trop de services à Lyon ? Répondez à notre sondage en ligne. 
2 commentaires
  1. ines perret - 6 février 2019

    Il faudrait dire aux hunters de Lime qu'il y a une dizaine de leurs trottinettes dans le tunnel 'doux' de la Croix Rousse (donc hors GPS donc en déshérence )...

  2. JANUS - 8 février 2019

    Infernal de voir le comportement sans gène des trotinettistes qui abandonnant leur "véhicule" n'importe où sur les trottoirs et parfois en travers des chaussées ! Un règlementation doit les obliger à plus respect de l'espace public et a utiliser les voies de vélos plutôt que les trottoirs
    qui deviennent dangereux pour les piétons !

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut