Incendie dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. © Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)

Notre-Dame : attention aux arnaques et cagnottes frauduleuses

L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris est une catastrophe qui a fait le tour du monde. Certains profitent de ce type d'événements pour monter des escroqueries. Plusieurs viennent déjà d’apparaître.

Face à l'élan de solidarité qui s'est mis en place autour de la cathédrale Notre-Dame de Paris, certains escrocs n'ont pas attendu pour profiter de la situation et tenter de récolter de l'argent.

Ainsi, certaines personnes ont pu lancer des cagnottes en ligne, en étant de bonne foi. Cependant, pour être sûr à 100 % que l'argent ira au bon endroit, mieux vaut passer par la collecte directe organisée par la Fondation du Patrimoine via ce lien, mais aussi par celles du centre des monuments nationaux, de la fondation Notre-Dame, et de la Fondation de France (voir les liens ici).

Des arnaques déjà signalées

Ce mercredi, la Fondation du Patrimoine précise que plusieurs escroqueries ont été signalées en France, mais aussi à l'étranger, tout en rappelant qu'elle ne fait aucun démarchage par téléphone, e-mail ou courrier. Si c'était le cas, il peut s'agir d'une tentative de fraude. Pas besoin de piratage ou de technique poussée pour voler de l'argent, les escrocs jouent sur les émotions et font preuve d'ingénierie sociale, ces techniques de manipulation qui permettent d'arriver à leurs fins. Cela peut prendre la forme d'un mail invitant à donner, mais aussi de placements financiers avec de faux rendements élevés  "dans des entreprises qui vont s'occuper de la reconstruction".

Dès lors, il ne fait aucun doute que les tentatives devraient se multiplier ces prochaines semaines et que l'incendie de Notre-Dame de Paris sera utilisé comme hameçon par ceux qui n'ont pas toujours des intentions louables. Dans ce contexte, la méfiance doit être de mise et tout démarchage ou cagnotte sans garanties derrière peuvent signaler une possible tentative d'escroquerie.

à lire également
La députée du Rhône a critiqué dans un communiqué le choix de la ville de Lyon de ne pas financer la cathédrale Notre-Dame de Paris suite à la fermeture de la souscription nationale organisée par la Fondation du Patrimoine.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut