Livraisons de repas : UberEats arrive à Lyon

Exclusif – Après un déploiement à Paris, UberEats arrive à Lyon. Selon nos informations exclusives, l'entreprise américaine lancera son service dès ce jeudi 24 novembre. Arrivera-t-elle à s'imposer sur un marché déjà saturé ?

Mise à jour : contacté par Lyon Capitale, UberEats confirme son arrivée dès ce jeudi 24 novembre.

Foodora, Alloresto, Deliveroo, et bientôt UberEats. L'entreprise américaine déploiera bientôt son service de livraison de repas à Lyon. Selon nos informations, elle recrute actuellement les livreurs et démarche les restaurateurs. Le lancement effectif se fera ce jeudi 24 novembre, des coursiers à vélo ont déjà suivi les formations.

UberEats aura la lourde tâche de s'imposer dans un secteur déjà saturé. L'entreprise partira néanmoins avec l'avantage d'avoir une importante base de clients grâce à son service de VTC, ainsi que leur numéro de carte bleue déjà enregistré. Les comptes utilisateurs Uber sont déjà compatibles avec UberEats. De même, selon nos informations, UberEats tenterait actuellement de verrouiller quelques exclusivités pour se démarquer de ses concurrents. Ces prochaines semaines, les livreurs avec des sacs noirs et verts devraient se faire remarquer dans les rues de Lyon.

4 commentaires
  1. jacques699999 - ven 25 Nov 16 à 0 h 52

    Du moment que les livraison ne soit pas réalisé en moto c'est tres bien.Par contre gros point noir à signaler à uber les sac sont noir dans la nuit noir cela n'est pas très responsable de la part de la société ne pouvait t'elle pas ajouter au minimum quelques bande réfléchissante afin que les automobiliste qui se déplace en voiture voit bien les cyclistes en complément des phare arrière et avant ainsi que d'un gilet jaune? Éventuellement les cycliste peuvent aussi mettre un casque car quand sa mouille sa peut glisser y en a qui en mettent d'autre non de nuit et qui plus est en hiver c'est indispensable. L'aspect de la visibilité du cycliste a visiblement été ignorer, conseil ajoutez des bande réfléchissante sur les sac que vous remettez à vos autoentreprenurs.

  2. Pifpafpoum - lun 19 Déc 16 à 10 h 25

    Ah oui, et la protection sociale de l'auto-entrepreneur a aussi été oubliée. Mais bon peu importe, du moment que je garde mes petites fesses au chaud tout en favorisant 'l'emploi'. Et puis c'est bien, ca donne du boulot au services traumatologie des hôpitaux, comme pour les livreurs en scooter, le bruit et l'odeur en moins.

  3. Jord12 - lun 26 Déc 16 à 10 h 29

    C'est plutôt un avant goût pour les fans de l'art culinaire, mais aussi facilite le quotidien des Lyonnais

  4. Hezek - lun 16 Jan 17 à 10 h 58

    Parfois le temps nous manque dans notre quotidien, bienvenu les bouffes rapides, c'est rien que de l' automatisme

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut